Facebook pense que l'activité publicitaire en ligne d'Amazon est officiellement devenue une menace

Jeff Bezos, le DG d'Amazon. Getty/Drew Angerer

  • Pour la première fois, Facebook inscrit Amazon comme concurrent dans son rapport annuel.
  • Facebook dit être en compétition avec Amazon dans le secteur de la publicité.
  • Amazon rejoint Google, YouTube, Tencent et Apple sur la liste officielle des rivaux de Facebook.

Facebook a un nouveau rival : Amazon.

Les deux entreprises occupent les premiers rangs de la tech depuis des années et elles empiètent de plus en plus sur le territoire de l'autre. Mais jeudi 31 janvier, l'activité de publicité en ligne d'Amazon — qui connaît une croissance rapide — est officiellement devenue une menace aux yeux de Facebook.

"Nous sommes en concurrence avec Apple pour la messagerie, Google et YouTube pour la publicité et la vidéo, Tencent pour la messagerie et les réseaux sociaux, et Amazon pour la publicité", écrit Facebook dans son rapport auprès de la Securities and Exchange Commission, le gendarme américain de la Bourse.

C'est la première fois que le nom d'Amazon apparaît dans l'un des documents réglementaires de Facebook et cela souligne l'importance croissante d'Amazon dans un marché publicitaire en ligne longtemps dominé par Google et Facebook.

Bien qu'Amazon ne communique pas directement sur les revenus de ses ventes de publicité en ligne, les "autres" revenus de l'entreprise — qui se composent principalement des ventes de publicité — ont bondi de 95 % sur 12 mois au quatrième trimestre, pour atteindre 3,4 milliards de dollars.

Selon eMarketer, la part d'Amazon sur le marché de la publicité en ligne devrait atteindre 2,8% en 2019, contre 2,1% l'an dernier. Google devrait détenir 31,3 % du marché mondial cette année, tandis que Facebook devrait rester en deuxième position avec 20,5 % de part de marché.

Si le secteur de la publicité est celui où a lieu la confrontation la plus immédiate entre Facebook et Amazon, il est peu probable qu'il soit le seul. Le service de streaming vidéo Facebook Watch est l'une des initiatives les plus importantes pour l'entreprise, et il met Facebook en concurrence avec les autres acteurs du streaming vidéo que sont YouTube, Netflix et Amazon Prime.

Et lors de la conférence téléphonique en marge de l'annonce des résultats de Facebook plus tôt cette semaine, le DG Mark Zuckerberg a confirmé sa volonté de transformer l'appli de partage de photos Instagram en une plateforme d'e-commerce. Si Mark Zuckerberg parvient à ses fins, le nom de Facebook apparaîtra aussi un jour sur la liste des rivaux d'Amazon dans la distribution.

Version originale : Alexei Oreskovic/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici pourquoi le service Amazon Prime pourrait bientôt ne plus être une bonne solution pour l'entreprise

VIDEO: Voici quelques conseils pour aller plus facilement vers les gens — même si vous êtes introverti

Contenu Sponsorisé

Voici les trois catégories dans lesquelles E.Leclerc souhaite encourager l'innovation

  1. Facebook a quand même un gros avantage sur Amazon : la possibilité de cibler parfaitement un prospect. Facebook est quand même l'entreprise qui "connait" le mieux ses utilisateurs...

Laisser un commentaire