Le drone Internet de Facebook a effectué son second vol d'essai sans s'écraser

Le second drone de Facebook a eu plus de succès que son premier. Facebook

Facebook a conclu sans encombres un second vol d'essai d'Aquila, son drone qui fournit accès à Internet, a annoncé la société jeudi. 

Le vol s'est déroulé le 22 mai à Yuma en Arizona et a duré 1 heure et 46 minutes. Facebook dit que le drone "a atterri parfaitement sur notre site d'atterrissage."

Une version antérieure d'Aquila avait été "considérablement endommagée" l'année dernière, lors d'un crash durant son premier vol au dessus de l'Arizona, selon une enquête de la National Transportation Safety Board.

Pour éviter un autre accident, Facebook a modifié le design d'Aquila en ajoutant notamment des ailerons, une surface plus lisse et un "mécanisme horizontal pour stopper l'hélice." La seconde version du drone inclut aussi des centaines de capteurs qui enregistrent les détails du vol.

Facebook à l'intention d'utiliser Aquila pour offrir accès à Internet dans les coins reculés du monde qui n'y ont pas accès. Le drone est plus grand qu'un Boeing 737 et est conçu pour rester en altitude sans redescendre pendant des mois à environ 18.000 mètres du sol. Il utilise uniquement l'énergie solaire et requiert la même énergie que trois sèche-cheveux. 

Aquila fait partie de l'effort concerté de Facebook pour connecter plus de personnes à Internet dans le monde. Avec 2 milliards d'utilisateurs, le réseau social approche la limite de personnes connectées sur Internet dans le monde.

Voici une vidéo du second vol d'essai d'Aquila: 

Aquila's second flight

Publié par Facebook Engineering sur jeudi 29 juin 2017

 

Version originale: Alex Heath/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Facebook s'est fixé une nouvelle mission: 'rapprocher le monde'

VIDEO: Ce verre de vin se visse directement sur la bouteille — plus la peine de se servir à la main