Mark Zuckerberg lors d'une conférence de la Tech et des médias à Sun Valley, Idaho. Getty Images

  • Facebook a annoncé quatre changements dans sa politique en matière de données, ce mercredi 28 mars 2018.  
  • Cela fait suite au scandale révélant une fuite de données massive impliquant la société britannique Cambridge Analytica. 
  • Facebook a dit vouloir changer ses menus de confidentialité, réécrire les conditions d'utilisation et introduire une nouvelle manière pour les utilisateurs d'avoir accès à des reproductions de leurs données. 
  • En revanche, cette mise à jour ne semble pas donner la possibilité aux utilisateurs de supprimer leurs données de Facebook. 

Facebook annonce une refonte de ses paramètres de confidentialité, en réponse au scandale autour de la fuite de données impliquant l'entreprise britannique Cambridge Analytica, qui a fait perdre 100 milliards de dollars de capitalisation boursière à la société. 

Les dirigeants ont publié un post, ce mercredi 28 mars 2018, annonçant que les paramètres de confidentialité allaient être simplifiés et mis en évidence pour "donner plus de contrôle aux gens" concernant leurs informations personnelles. 

Ces changements, qui devraient être opérationnels "dans les semaines à venir", permettront aux utilisateurs d'avoir un accès simplifié aux copies des données que Facebook conserve. Ils pourront ainsi décider s'ils sont à l'aise avec ce que le réseau social sait à propos d'eux. 

Une ébauche de ce à quoi pourrait ressembler ce nouveau menu de confidentialité. Facebook

Facebook a mis en évidence les outils permettant de supprimer les choses que les gens partagent sur leur profil — photos, détails concernant les contacts, liens — mais pas les autres informations personnelles que Facebook aurait collectées sans que l'utilisateur n'ait publié quoi que ce soit sur leur page. 

Les changements ont été listés dans un billet intitulé "It's Time to Make Our Privacy Tools Easier to Find" — "Il est temps de faciliter l'accès aux outils de confidentialité" en français. Il a été rédigé par Erin Egan, chargée de la politique de confidentialité et Ashlie Beringer, avocate de haut rang de Facebook. 

Elles ont établi le résumé des changements que voici:

  • Rendre les paramètres de confidentialité plus facile à retrouver et à utiliser.
  • Ajouter un menu de raccourcis permettant de rassembler plusieurs paramètres différents. 
  • Introduire un outil "Accès à vos informations" pour permettre aux utilisateurs de télécharger les données que Facebook détient d'eux. 
  • Réécrire les termes d'utilisation pour expliquer de la meilleure manière qu'il soit, comment ces données sont récoltées et utilisées. 

Cela fait suite aux semaines les plus éprouvantes dans l'histoire de Facebook, après qu'un informateur, Christophe Wylie, a dévoilé comment la société Cambridge Analytica avait obtenu les données de 50 millions d'utilisateurs de Facebook

Bien que les paramètres qui ont permis cette fuite ont déjà été changés, cela marque un tournant décisif dans la manière dont Facebook traite les informations. 

Le PDG et fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, s'est excusé en personne par rapport au scandale, et a révélé d'autres démarches que le réseau social souhaiterait entreprendre. 

Il aurait également accepté d'apporter son témoignage devant le Congrès américain

Version originale: Kieran Corcoran/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Tout le monde parle de Cambridge Analytica, la firme de données liée à Trump qui a siphonné 50 millions de profils Facebook — voici ce qu'il se passe

VIDEO: Pourquoi les chaussures Louboutin coûtent si cher