Alex Stamos, le directeur de la sécurité de l'information de Facebook, quitte la société alors que celle-ci doit gérer une série de controverses liées à son rôle dans la diffusion de fausses informations, d'après une information du New York Times publiée lundi 19 mars.

Stamos était en faveur d'une plus grande transparence envers le public sur le fait que les 2 milliards d'utilisateurs du réseau social ont été utilisés pour répandre de la propagande pendant l'élection présidentielle de 2016, selon le journal qui cite des sources anonymes proches du dossier. Cette position plaçait Stamos en opposition face à Sheryl Sandberg et d'autres dirigeants de la société.

Les responsabilités de Stamos, une personnalité connue de la cybersécurité, ont été attribuées à d'autres personnes en décembre, pour préparer sa sortie, d'après le New York Times. Stamos a été convaincu de rester jusqu'en août pour éviter toute inquiétude chez les employés, affirme le journal.

Facebook n'a pas répondu à une demande de réaction.

Ce n'est pas la première fois que Stamos se trouve en désaccord avec un employeur sur le sujet de la sécurité. Il était auparavant directeur de la sécurité de l'information chez Yahoo, avant de quitter l'entreprise pour rejoindre Facebook en 2015. Il a démissionné après que la DG de l'époque, Marissa Mayer, ait donné son accord pour que des agences de renseignement américaines consultent les emails des utilisateurs, d'après une information de Reuters en 2016.

Version originale: Alexei Oreskovic/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Facebook et ses dirigeants se font démolir après avoir mal géré une fuite massive de données

VIDEO: Cet exosquelette peut aider les enfants handicapés à marcher