Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Facebook a discrètement créé une filiale en Chine dotée de 30 M$ — mais cette nouvelle tentative de percer le marché chinois aurait déjà avortée

Facebook a discrètement créé une filiale en Chine dotée de 30 M$ — mais cette nouvelle tentative de percer le marché chinois aurait déjà avortée
© REUTERS/Philippe Wojazer

Facebook a discrètement créé une filiale en Chine dotée d'un capital de 30 millions de dollars, indique Bloomberg, citant un document enregistré par le système national d'information sur le crédit aux entreprises.

Le réseau social affirme qu'il s'agira d'un "hub d'innovation" au sud de Shanghai dans la province de Zhejiang.

Mais cela n'aura duré que quelques heures. Selon une information du New York Times, l'accord donné par l'Etat a été retirée depuis, selon une source proche du dossier. L'enregistrement de la filiale a depuis disparu, selon les contrôles effectués par Reuters.

Un porte-parole interrogé par Bloomberg a indiqué au média américain que Facebook a ouvert ce type de centres au Brésil, en Inde, en Corée du Sud et en France. Dans l'Hexagone, Facebook a dit qu'il allait investir 10 millions d'euros dans l'intelligence artificielle dans son laboratoire dédié à Paris.

Mais dans le cas de la Chine, ce "hub" devait être centré sur la formation et les ateliers "qui aident les développeurs et entrepreneurs à innover et à se développer", explique un porte-parole dans un communiqué.

Facebook n'est pas accessible en Chine depuis 2009 — un marché gigantesque conquis jusque-là par ses rivaux locaux comme WeChat, détenu par Tencent — alors que les usages avec un téléphone mobile explosent dans le pays.

Facebook aurait trouvé une astuce pour percer le marché chinois mais avec un autre produit. Le groupe de Mark Zuckerberg aurait conclu un partenariat avec le chinois Xiaomi via sa filiale de réalité virtuelle Oculus, a rapporté le Financial Times en début d'année.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :