Facebook lance son application pour marchés émergents en France

Facebook Lite dans le Play Store. Play Store

Facebook a annoncé jeudi le lancement de la version allégée de son appli, Facebook Lite, dans de nouveaux marchés dont la France, a rapporté Reuters.

Facebook Lite n'est proposé que pour les smartphones Android

Distribué dans une centaine de pays, Facebook Lite avait été lancé en 2015 avec les marchés émergents pour cible. Neuf mois après son lancement, elle revendiquait 100 millions d'utilisateurs actifs et une popularité importante au Brésil, en Inde, en Indonésie et au Mexique. 

Le groupe de Mark Zuckerberg la lance désormais aussi aux Etats-Unis, au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et en Irlande.

En proposant Facebook Lite sur ces marchés, le réseau social espère recruter des utilisateurs qui ont un forfait d'internet mobile plus modeste. La version allégée permet aussi de surfer en 2G, de moins peser sur les performances d'un téléphone et de prendre moins d'espace.

L'application ramène l'expérience Facebook à ses fonctionnalités historiques essentielles: 

  • accéder au fil d'actualité,
  • trouver des amis,
  • poster un statut et des emojis,
  • partager des photos,
  • accéder aux événements,
  • recevoir les notifications,
  • modifier son profil,
  • commenter et réagir aux publications.

Facebook essaie régulièrement de proposer des expériences plus minimalistes sur mobile. Il y a quelques années, le réseau social était allé jusqu'à proposer un service internet appelé Free Basics, permettant d'accéder à un nombre défini de sites web, qui a été rejeté par certains gouvernements au nom de la neutralité du net. Un autre de ces efforts a été l'exfiltration de la messagerie instantanée dans une application distincte, Messenger, imposée aux usagers en supprimant tout simplement cette fonctionnalité de l'application principale.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

VIDEO: Comment des clubs comme Columbia House et BMG Music Services pouvaient vendre 12 CD pour 1$