Publicité

Facebook lance son offre de discussion en direct, concurrente de Clubhouse

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Facebook lance son offre de discussion en direct, concurrente de Clubhouse
Des célébrités pourront lancer leur room et inviter des participants. © Facebook
Publicité

Mark Zuckerberg rêve que son réseau social ne se limite plus à des publications écrites. Facebook a lancé lundi aux États-Unis un outil de discussion audio en direct, qui entend rivaliser avec l'appli de conversations Clubhouse dont la popularité a grimpé à la faveur de la pandémie. Live Audio Rooms propose aux utilisateurs américains du géant des réseaux sociaux d'écouter et parfois de participer à des conversations menées par des célébrités ou des influenceurs et de créer une collecte de fonds sur la plateforme.

Les nouvelles fonctionnalités audio "vous permettent de découvrir, d'écouter et de rejoindre des conversations en direct avec des personnalités publiques, des experts et d'autres sur des sujets qui vous intéressent", a indiqué Fidji Simo, directrice de Facebook App, dans un communiqué. "Les personnalités publiques peuvent inviter des amis, des abonnés, d'autres personnalités publiques vérifiées ou n'importe quel auditeur dans le salon pour être intervenant. L'organisateur peut inviter des intervenants en avance ou pendant la conversation. Il peut y avoir jusqu'à 50 intervenants à la fois et il n'y a pas de limite au nombre d'auditeurs", ajoute Fidji Simo.

À lire aussi — Twitter, Facebook, LinkedIn, Discord... Ces 6 applis copient Clubhouse et ses salons audio

Les formats audio se développent

Facebook a sollicité plusieurs personnalités pour le lancement de son nouveau produit, dont le rappeur D Smoke, la chanteuse Kehlani ou encore l'activiste et défenseur des droit civiques DeRay Mckesson. Le marché des formats audio a explosé pendant la pandémie, emmené par la startup Clubhouse, qui dit avoir attiré plus de 10 millions d'utilisateurs depuis son lancement l'an dernier. Twitter et Spotify offrent aussi des services audio en direct depuis peu.

En parallèle du lancement de Greenroom, Spotify annonce la mise en place d'un fonds en soutien aux créateurs. Spotify

Le groupe dirigé par Mark Zuckerberg a également annoncé lundi qu'il allait proposer aux États-Unis des podcasts créés par des personnalités, qui seront disponibles directement depuis son application mobile. Selon la société d'analyse financière Finbold, les recettes publicitaires des podcasts vont générer 1,34 milliard de dollars aux États-Unis en 2021, un record. Ce montant va s'élever à 1,7 milliard l'an prochain et à 2,18 milliards en 2023, estime Finbold.

Les annonces de Facebook interviennent au moment où les critiques se multiplient au sujet du monopole des géants américains de la tech sur des pans entiers de l'économie, certains législateurs appelant ouvertement au démantèlement de ces entreprises. Déjà critiqué pour ses intrusions dans la privée, la nouvelle offre de Facebook pourrait pâtir de cette mauvaise réputation.

À lire aussi — Facebook prépare une montre connectée équipée de caméras

Découvrir plus d'articles sur :