Publicité

Facebook pourrait lancer une montre connectée pour collecter plus de données face à Apple et Google

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Facebook pourrait lancer une montre connectée pour collecter plus de données face à Apple et Google
La montre de la société de Mark Zuckerberg accéderait à Internet via une connexion cellulaire. © Charles Platiau/Reuters
Publicité

Facebook va encore plus loin dans la production d'objets électroniques : le réseau social mettrait au point une montre connectée qui serait commercialisée courant 2022, a rapporté The Information vendredi. La smart watch donnera probablement la priorité aux fonctionnalités qui permettront aux gens d'utiliser les applications que possède Facebook pour s'envoyer des messages entre eux. Selon l'article, la montre intégrerait aussi des fonctionnalités compatibles avec des machines de santé et de fitness, comme les vélos d'appartement de l'entreprise Peloton.

La montre de Facebook accéderait à Internet via une connexion cellulaire, ce qui signifie qu'elle n'aura pas besoin d'être couplée avec un smartphone, et alors qu'elle fonctionnera initialement avec une version open-source d'Android de Google, Facebook veut finalement construire son propre système d'exploitation, a indiqué le rapport. Facebook n'a pas répondu à une demande de commentaires sur le sujet.

À lire aussi — Face au succès de Clubhouse, Facebook veut créer des salons audios

Facebook se développe de plus en plus dans le domaine de l'équipement électronique ces dernières années avec ses casques de réalité virtuelle Oculus et ses écrans connectés Portal, espérant ainsi devenir moins dépendant des autres géants du secteur, mais il n'a pas encore fait beaucoup de progrès.

Encore plus de données collectées

L'incursion de Facebook dans les montre connectées va le forcer à s'attaquer à des entreprises comme Apple — qui domine le secteur avec environ 55% des ventes mondiales de montres intelligentes —, Samsung et Google, qui a racheté Fitbit.

Facebook espère néanmoins que sa montre connectée lui permettra de moins dépendre d'Apple et de Google, dont les systèmes d'exploitation équipent la plupart des appareils mobiles du monde.

Mais l'accent mis par Facebook sur la connexion des utilisateurs de sa smartwatch aux applications de santé — et la collecte probable de leurs données au passage— pourrait soulever des inquiétudes pour les usagers, vu le bilan peu reluisant de l'entreprise en matière de confidentialité des données.

Version originale : Tyler Sonnemaker/Insider.

À lire aussi — Facebook demande à ses utilisateurs d'autoriser le traçage publicitaire pour contrer Apple

Découvrir plus d'articles sur :