Facebook ferme son studio interne de création de contenus en réalité virtuelle Oculus Story Studios

Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg. Mariana Bazo/Reuters

Oculus Story Studio, le studio interne de création de contenus en réalité virtuelle (VR) de Facebook, ferme ses portes et recentre les ressources qui lui étaient allouées pour soutenir les créateurs de contenus externes, a annoncé l'entreprise ce jeudi 4 mai 2017, deux ans après son ouverture.

Oculus, qui fabrique les casques de réalité virtuelle Rift et Gear, allouera 50 millions de dollars directement aux créateurs de contenus VR tiers, hors jeux vidéo, a indiqué Jason Rubin, le vice-président chargé des contenus d'Oculus, dans un post de blog.

Jason Rubin a ajouté qu'Oculus "tient toujours autant à développer les films en réalité virtuelle et l'écosystème de création de contenus."

Facebook avait racheté Oculus pour 3 milliards de dollars en 2014 et avait conservé tous ses employés. Le patron de Facebook Mark Zuckerberg a dit qu'il croyait que ce support, qui offre une vue panoramique en 360° à l'aide de casques, "s'intégrera bientôt dans le quotidien de milliards de gens." 

Oculus a engagé des talents de Pixar, l'entreprise américaine de production d'animation déjà oscarisée, et du monde des jeux vidéo, pour diriger son studio, lancé en janvier 2015 lors du festival du film de Sundance. 

Les ambitions de Facebook dans le domaine de la réalité virtuelle ont quelque peu été menacées par un procès intenté par l'éditeur de jeux vidéo ZeniMal Media, qui a accusé Facebook et Oculus d'avoir enfreint sa propriété intellectuelle pour développer son casque de réalité virtuelle.

Le procès a été remporté par ZeniMax en février dernier et Facebook a été condamné à payer 500 millions de dollars. Oculus a fait appel de cette décision.

Vive, une division de HTC Corp, et Sony Corp sont aussi dans la course pour populariser les produits de réalité virtuelle.

Palmer Luckey, le cofondateur d'Oculus sur la couverture du Time. Time

Oculus a lancé son premier court métrage appelé "Lost" lors du festival du film de Sundance il y a deux ans. Il s'agissait de l'histoire d'une créature mécanique animée qui vivait dans une forêt.

L'année dernière, Story Studio a gagné un Emmy Award pour Henry comme meilleur programme interactif original, et cette année, au Sundance, il a montré en avant-première "Dear Angelica", un film illustré d'une mère et d'une fille. 

Mais Oculus a connu des changements en termes de management au cours de l'année précédente. 

Brendan Iribe a quitté son poste de CEO en décembre dernier, en déclarant qu'il allait diriger la division PC de l'entreprise spécialisée dans la réalité virtuelle. En mars dernier, le cofondateur d'Oculus Palmer Luckey, qui a créé le prototype du casque VR d'Oculus, a quitté Facebook. 

Le départ de ce dernier, ainsi que plusieurs autres événements au sein d'Oculus, suggère que l'énorme pari de Facebook dans le domaine de la réalité virtuelle a créé pour l'instant plus de problèmes qu'il n'a apporté des succès. 

Interrogé sur les efforts de Facebook en matière de réalité virtuelle et augmentée lors d'une conférence en février dernier, Mark Zuckerberg a répondu: "nous sommes un peu en retard par rapport à là où nous aimerions être."

Version originale: Sam Shead/Business Insider UK

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Un nouveau documentaire montre une facette troublante de Julian Assange

VIDEO: Voici pourquoi vous avez mal à la tête quand vous mangez une glace