Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Facebook teste la possibilité de cacher les posts des sites d'info dans un fil d'actualité séparé — sauf s'ils paient

Facebook teste la possibilité de cacher les posts des sites d'info dans un fil d'actualité séparé — sauf s'ils paient
© Getty / Stephen Lam
  • Facebook teste une nouvelle manière de répartir les fils d'actualité, qui obligerait les sites d'info à payer pour que leurs posts s'affichent dans les NewsFeed des utilisateurs.
  • Dans six pays, les billets postés par les médias sur leurs propres pages ne s'affichent que dans l'onglet séparé "Explorer", tandis que le fil d'actualité ne montre que les billets des amis, les publicités et les posts sponsorisés.
  • Facebook a précisé qu'ils n'avaient pas pour projet d'appliquer ce test à tous les pays.

Facebook teste un nouveau changement qui pourrait avoir des conséquences dramatiques pour les sites d'information ainsi que les entreprises qui utilisent le réseau social pour diffuser des infos.

Les changements affectent les posts qui sont publiés sur les pages Facebook, les profils des personnalités publiques ou les pages d'entreprises ou d'associations.

Dans six pays, Facebook a retiré leurs posts des fils d'actualité principaux des utilisateurs et les a mis dans l'onglet "Explorer", qui est moins consulté dans son appli. Ce changement permet de réserver le NewsFeed aux posts des amis, aux pubs et aux posts sponsorisés — ceux que les médias ont "boosté" en versant de l'argent à Facebook.

Facebook a confirmé l'existence de ce test, qui a été repéré en premier par le journaliste slovaque Filip Struhárik, à Business Insider US lundi 23 octobre.

"Le but de ce test est de comprendre si les gens préfèrent disposer de deux endroits séparés pour leurs contenus personnels et les contenus publics", a dit Adam Mosseri, chef de la division Newsfeed, dans un billet de blog.

"Nous écouterons ce que les gens ont à dire à propos de cette expérience, pour savoir si c'est une idée qu'il vaut la peine de poursuivre ou non."

Pour l'instant, ce test a lieu au Sri Lanka, en Bolivie, Slovaquie, Serbie, Cambodge et au Guatemala, d'après ce porte-parole de Facebook, qui a souligné que l'entreprise n'avait pas pour intention de d'appliquer ce changement à tous les pays du monde.

La plupart des organes de presse comptent sur Facebook pour diffuser leurs contenus. L'algorithme de Facebook est largement responsable, avec celui du moteur de recherche de Google, du trafic de sites d'info comme BuzzFeed ou le Huffington Post.

Ce changement n'affecte toutefois pas la possibilité de partager des articles, vidéos ou autres pages web avec des amis sur Facebook. Ces posts-ci apparaîtront dans leur fil d'actu, même s'ils proviennent de Pages Facebook.

En séparant les Pages dans un onglet différent, Facebook pourrait tout de même radicalement faire baisser le trafic des entreprises qui choisissent de ne pas payer pour promouvoir leurs posts. En Slovaquie, les entreprises constatent une "chute dramatique du nombre de personnes touchées par un post", assène Struhárik.

Version originale: Alex Heath/Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :