Facebook va proposer d''effacer l'historique' de votre activité sur le web mais les données ne seront pas vraiment supprimées

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, lors de la conférence F8 en mai 2018. Wikimedia Commons/Anthony Quintano/CC

Plus d'un an après que Mark Zuckerberg l'a annoncé sur la scène de sa grande conférence annuelle, Facebook lance enfin l'outil qui vous permettra de contrôler les données personnelles que le réseau social récolte sur les sites que vous visitez. Baptisée "Activité en dehors de Facebook", cette fonctionnalité a été présentée par le réseau social sur son blog ce mardi 20 août 2019. Elle va être déployée progressivement dans les différents pays, en commençant par l'Espagne, l'Irlande et la Corée du Sud.

Facebook explique que cette fonctionnalité permettra "de comprendre les informations que les applications et sites web nous envoient". Lorsque vous surfez sur le web, les sites que vous visitez transmettent des informations à Facebook pour que le réseau social affiche des publicités ciblées. C'est pour cela que vous pouvez parfois voir un modèle de chaussure apparaitre dans une publicité en story Instagram alors que vous êtes allé sur le site de la marque sur votre ordinateur de bureau.

L'outil "Activité en dehors de Facebook" permettra donc de contrôler ces données de trois façons différentes, comme l'explique le billet de blog de Facebook :

"1.Voir un résumé des informations que d’autres applications et sites web ont envoyées à Facebook au moyen de nos outils professionnels en ligne ;

2. Déconnecter ces informations de votre compte si vous le souhaitez ;

3. Choisir de déconnecter votre future activité en dehors de Facebook de votre compte pour l’ensemble de votre activité en dehors de Facebook ou pour certaines applications ou certains sites web uniquement."

Pour ce qui est de la fonction qui permet de déconnecter les informations de votre compte, l'outil parle d'"effacer l'historique", en témoignent les captures d'écran partagées par Facebook :

"Si vous effacez votre historique en ligne, nous supprimerons les informations permettant de vous identifier que les applications et sites web choisissent de nous envoyer", explique le réseau social sur son blog. "Nous ne saurons pas où vous avez été, ni ce que vous avez fait sur Internet, et nous n'utiliserons aucune information pour vous montrer des publicités sur Facebook, Instagram ou Messenger."

Mais comme le souligne très justement BuzzFeed News, cette terminologie est ambigüe car les données ne sont pas réellement effacées, elles sont juste rendues anonymes. Le site américain en a eu la confirmation auprès d'un porte-parole de Facebook. Si le réseau social n'utilisera plus une visite sur un site de commerce pour vous en faire la publicité, cette visite sera toujours comptabilisée par l'outil d'analyse d'audience de Facebook, précise BuzzFeed News.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Un prestataire de Facebook offre 350$ aux journalistes qui diront ce qu'ils pensent du réseau social

Comment les milliardaires continuent de cacher leur fortune dans les paradis fiscaux, malgré la révélation des Panama Papers