Publicité

Facebook voudrait changer de nom pour se focaliser sur le métavers

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Facebook voudrait changer de nom pour se focaliser sur le métavers
Le métavers une sorte de doublure numérique du monde physique, accessible via internet © Glenn Chapmann / Getty Images
Publicité

Facebook aurait prévu de changer de nom la semaine prochaine. Le site The Verge a rapporté que le nouveau nom visera à mettre en lumière l'objectif de Facebook : devenir une "société de métavers" (une sorte de doublure numérique du monde physique, accessible via internet), plutôt qu'une société de réseaux sociaux, en faisant de son application principale une parmi d'autres sous une société mère unique.

Mark Zuckerberg discutera du changement de nom lors de la conférence annuelle Connect de Facebook le 28 octobre prochain, mais la société pourrait annoncer sa nouvelle appellation avant cette date, a encore prédit The Verge. Facebook n'a pas souhaité répondre aux questions d’Insider.

À lire aussi — Facebook bannit un développeur ayant créé un outil pour supprimer votre fil d’actu

Le métavers fait généralement référence au concept vaguement défini d'un espace virtuel en réalité augmentée où les utilisateurs peuvent utiliser des avatars virtuels. Le terme a été inventé par l'auteur de science-fiction Neal Stephenson dans son livre "Snow Crash" (1992) ("Le Samouraï virtuel" dans l’édition française), mais l'idée est apparue dans la culture populaire à travers des films comme "Matrix" et "Ready Player One".

Facebook a déclaré lundi qu'il souhaitait embaucher 10 000 personnes à travers l'Europe pour aider à construire sa propre version d'un métavers, qui a de plus en plus retenu l'attention de Mark Zuckerberg. En juillet dernier, il a confié à The Verge qu'il considérait le métavers comme "un internet incarné, où, au lieu de simplement regarder du contenu, vous êtes dedans".

La proposition de changement de nom de Facebook intervient également à un moment où l'entreprise est confrontée à une nouvelle série d'examens minutieux concernant une série de scandales liés à ses plateformes de réseaux sociaux, notamment une série de documents divulgués par une lanceuse d’alertes au Congrès américain, à la Securities and Exchange Commission et aux médias. Cette dernière estime que Facebook pousse les adolescents à l’addiction.

Version originale : Tyler Sonnemaker / Insider

À lire aussi — Facebook développe une IA pour des lunettes intelligentes

Découvrir plus d'articles sur :