Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Un secteur essentiel du commerce international vit 'la plus grande crise de l'histoire'

Un secteur essentiel du commerce international vit 'la plus grande crise de l'histoire'
© REUTERS/Lucy Nicholson

Le septième armateur mondial, Hanjin Shipping, est en faillite. Le numéro 2 du secteur, MSC, est candidat au rachat d'une partie de ses actifs, rapporte la Tribune de Genève.

Le groupe sud-coréen va aussi fermer ses activités en Europe. En France, il y a une vingtaine d'emplois au Havre qui sont menacés.

Les problèmes d'Hanjin révèlent la crise qui secoue tout le secteur du transport maritime. Et elle est de taille.

D'après Eric André, président de la société de navigation Suisse-Atlantique, il s'agit de "la plus grande crise du transport maritime de l’histoire", confie-t-il à la Tribune de Genève. "Sans une reprise du commerce mondial, une croissance sérieuse et rapide ne sera pas au rendez-vous."

"Il y a un surplus de containers, donc les livraisons de marchandises ne vont pas souffrir" de la faillite de Hanjin, souligne-t-il.

Cependant, c'est bien ce surplus qui explique la crise du secteur. En effet, les surcapacités des bateaux ont fait baisser les prix du fret. A quoi s'est ajouté le ralentissement de la croissance économique mondiale.

En Europe, le transport maritime achemine plus de la moitié des marchandises. Au niveau mondial, près de 80 % du commerce mondial en volume et plus de 70 % de sa valeur financière transite par la mer.

Découvrir plus d'articles sur :