La startup Faraday tente de lever 1 Md$ pour sortir de ses ennuis et rivaliser réellement avec Tesla

Faraday Future FF91 AP Photo/Jae C. Hong

Faraday, décrit parfois comme le "tueur de Tesla" (Tesla killer), tente de lever 1 milliard de dollars, a indiqué Bloomberg.

La société se présente comme un fabricant de voitures électriques. Mais si elle s'est faite remarquer au CES de Las Vegas avec son premier modèle destiné à la production en 2018, Faraday est encore une startup dans l'univers des constructeurs automobiles. 

Et l'entreprise est davantage connue à ce jour pour ses problèmes financiers en raison de sa relation avec le milliardaire chinois Jia Yueting.

Le fondateur de l'entreprise électronique LeEco a révélé que sa société souffrait d'une grave pénurie de trésorerie en novembre dernier après une expansion dans de multiples activités, des téléphones mobiles aux voitures électriques. Yueting a démissionné lundi de son poste de PDG de LeEco.

Yueting, traditionnellement vu comme le principal soutien de Faraday, n'investira plus dans la startup, a souligné Bloomberg. Faraday Future cible maintenant un large panel d'investisseurs pour une augmentation de capital de 1 milliard de dollars.

Faraday a abandonné le projet d'une seconde usine dans la baie de San Francisco en mars après des défaillances dans le paiement des fournisseurs. La startup prévoit toujours d'ouvrir un établissement dans le nord de Las Vegas.

Version originale: Danielle Muio/Busines Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Renault pivote vers la voiture autonome en récupérant les chercheurs du fabricant de puces Intel en France

VIDEO: Voici comment bien choisir ses fruits au supermarché — ne vous fiez pas à la couleur