Voici la folle histoire de la fermeture du plus gros site de trafic de drogue sur le dark web par le FBI

Le message qu'a fait s'afficher le département de justice américain après la fermeture d'AlphaBay. Reuters/Justice Department/Handout

Deux sites de trafic de drogue sur le dark web ont été fermés par les autorités, a annoncé le département de la justice américain dans un communiqué jeudi 20 juillet 2017.

L'un des deux sites, AlphaBay, était la plus grosse place de marché de substances illicites en ligne. Elle était dix fois plus grande que Silk Road, le site connu pour les mêmes activités qui a été fermé par le FBI en 2013

"Lorsque nous l'avons fermé, il y avait plus de 250.000 posts concernant des drogues illégales ou des produits chimiques toxiques sur AlphaBay", a commenté Jeff Sessions, le procureur général des Etats-Unis .

A titre de comparaison, Silk Road présentait "environ 14.000 posts" quand il a été mis hors ligne en 2013.

L'autre site, Hansa était plus petit. Mais lorsqu'AlphaBay a été mis hors service le 4 juillet — sans confirmation qu'il s'agissait à l'époque d'une opération des forces de l'ordre — de nombreux utilisateurs se sont rendus sur Hansa pour continuer à effectuer des transactions, raconte Rayna Stamboliyska, spécialise du dark web qui vient de publier "La Face Cachée d'Internet" (Larousse). 

Or, Hansa avait été infiltré par les policiers hollandais depuis fin juin, qui ont donc pu récolter les informations des transactions et récupérer la somme de 1000 bictoins (2 millions d'euros).

Dans son communiqué, le département de la justice des Etats-Unis fait savoir qu'un Canadien de 25 ans avait été arrêté en Thaïlande le 5 juillet dernier. Il était accusé d'être l'administrateur d'AlphaBay. Il a été retrouvé mort dans sa cellule thaïlandaise une semaine plus tard — il se serait suicidé.

Le dark web est une constellation de sites qui sont accessibles uniquement via un navigateur spécial — comme Tor — avec lequel les internautes naviguent anonymement. 

Le FBI a travaillé avec Interpol ainsi que les autorités de plusieurs pays dont la Thaïlande, le Canada, les Pays-Bad et la Lituanie. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le 'dark web' traîne une réputation sulfureuse — les résultats de cette étude cassent ce mythe

VIDEO: Ces deux Boeing volent côte à côte comme des avions de combat