Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Google commencera à supprimer les comptes et les pages Google+ le 2 avril

Google commencera à supprimer les comptes et les pages Google+ le 2 avril
© Sean Gallup/Getty Images
  • Mercredi, Google a annoncé que sa version grand public de Google+ serait officiellement fermée le 2 avril.
  • À cette date, les comptes et les pages Google+ deviendront inaccessibles aux utilisateurs et le contenu, y compris les photos et les vidéos des archives d'albums, commencera à être supprimé. Google indique que le processus de suppression peut prendre un certain temps.
  • Google a encouragé les utilisateurs à télécharger et à enregistrer leur contenu avant sa suppression.

La fin de Google+ approche.

Mercredi, Google a annoncé que sa version grand public de Google+ serait officiellement fermée le 2 avril.

À cette date, les comptes et les pages Google+ deviendront inaccessibles aux utilisateurs. À l'heure actuelle, le contenu de Google+, y compris les photos et les vidéos des archives d'albums, commence à être supprimé. De plus, dès le 4 février prochain, les utilisateurs ne pourront plus créer de nouveaux profils, pages, communautés ou événements Google+.

Pour se préparer à la date butoir du 2 avril, Google a encouragé ses utilisateurs à télécharger et à sauvegarder leurs contenus avant sa suppression. Le site Android Police a recommandé un outil de téléchargement appelé Google+ Exporter pour les utilisateurs expérimentés du réseau social.

En décembre dernier, Google avait annoncé la fermeture de Google+ pour le grand public en avril, sans toutefois donner de date précise.

A l'époque, Google invoquait les "défis liés au maintien d'un produit performant" et "le faible usage de la plateforme" pour justifier la fermeture du service. La société a réitéré ce message dans son annonce mercredi.

En octobre dernier, le Wall Street Journal avait révélé que les données de 500 000 utilisateurs de Google+ avaient été exposées sur une période de trois ans, mais la société avait décidé de rester silencieuse à ce sujet.

Deux mois plus tard, Google annonçait que plus de 52 millions d'utilisateurs de Google+ avaient été affectés par un autre bug ayant exposé des données personnelles, notamment des noms, des adresses e-mail, des professions et des âges. Ce problème a amené l'entreprise à accélérer la fermeture de son réseau en l'avançant d'août 2019 à avril 2019.

Version originale : Nick Bastone/Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :