La direction de Tupperware va fermer son usine de production de Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire), rapporte Le Figaro. Une fermeture qui prendra effet en mars 2018.

C'est un coup dur pour les 235 salariés qui craignent de se retrouver au chômage.

Le fabricant de boîtes en plastique a expliqué sa décision dans un communiqué AFP, justifiant une "surcapacité industrielle" de son réseau de fabrication européen et un "ralentissement de ses activités commerciales en Europe centrale et occidentale et notamment en France".

L'usine fait partie des quatre sites de fabrication en Europe, et représenterait 45% des activités européennes. En dix ans, l'usine est passée de 55 machines à 8 machines.

Cette décision n'est pas sans retombées pour l'image de la ville, qui a connu son heure de gloire comme ville industrielle. Michelin, dans la ville de Joué-lès-Tours devait déjà faire face, en 2013 à une liquidation de 700 emplois, d'après franceinfo.

Frédéric Augis, le maire de la ville, déplore le départ de Tupperware, "deuxième fleuron de la ville", après Michelin, et promet de mettre tout en œuvre pour reconduire les salariés dont l'emploi est mis en péril par cette fermeture.

Un plan de reclassement a été promis aux 235 employés de l'usine de Joué-lès-Tours, dont la moyenne d'âge avoisine les 50 ans. Certains ont plus de 40 ans d'ancienneté.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Coca-Cola va supprimer 128 postes en France

VIDEO: Pour commander un cocktail dans ce bar vous devez déchiffrez des codes comme un espion pendant la guerre