Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Fiat Chrysler va investir $1 milliard aux Etats-Unis et rapatrier la production de pickups actuellement fabriqués au Mexique

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Fiat Chrysler va investir $1 milliard aux Etats-Unis et rapatrier la production de pickups actuellement fabriqués au Mexique
© REUTERS/Rebecca Cook

Le groupe Fiat Chrysler Automobiles a annoncé dimanche qu'il allait investir un milliard de dollars pour le rééquipement et la modernisation de deux usines situées dans le Midwest dont une produira des pickups utilitaires de type Ram actuellement fabriqués au Mexique.

Le constructeur automobile précise que cet investissement se traduira par la création de plus de 2000 emplois. Il précise qu'il envisage d'ajouter à sa gamme de production trois nouveaux modèles Jeep, dont un pickup.

Cette annonce intervient alors que le président élu américain Donald Trump a menacé jeudi Toyota d'une "lourde taxe frontalière" si le constructeur exporte vers les Etats-Unis des voitures assemblées au Mexique.

Le futur occupant de la Maison blanche, qui entrera en fonctions le 20 janvier, s'en est pris au cours de sa campagne à Ford et à General Motors, leur reprochant de produire à moindre coût au Mexique voisin, au détriment de l'emploi aux Etats-Unis.

Pour nombre de constructeurs, le salon de l'automobile qui s'est ouvert ce week-end à Detroit sera l'occasion de mettre en valeur des projets d'investissement aux Etats-Unis.

Le président directeur général de Daimler, Dieter Zetsche a annoncé dimanche pendant le salon que le groupe prévoyait d'investir 1,3 milliard de dollars supplémentaires pour développer la production de SUV dans son usine de l'Alabama.

Hinrich Woebcken, directeur général de Volkswagen en Amérique du Nord a dit dimanche à Reuters anticiper des investissements de 7 milliards de dollars aux Etats-Unis entre 2015 et 2019 ainsi que le lancement de la fabrication aux Etats-Unis de son nouveau modèle de SUV Atlas.

Volkswagen dispose d'une usine au Mexique depuis 50 ans et ne prévoit pas de déplacer vers les Etats-Unis ses emplois mexicains.

"Nous ne prenons nos décisions d'investissement en fonction des cycles des administrations", a-t-il déclaré en marge du salon de Detroit, défendant un "horizon à 8, 12, 14 ans".

Découvrir plus d'articles sur :