L'une des conditions posées en 2016 par l'Autorité de la concurrence pour autoriser le rapprochement entre Fnac et Darty était la cession de six magasins à Paris et en région parisienne. Darty Wagram, Darty Italie 2, Fnac Beaugrenelle, Darty Belleville, Darty Saint-Ouen et Darty Vélizy devaient ainsi être cédés avant le 1er août 2017. 

Des magasins situés dans des zones de chalandise où la suprématie de Fnac et Darty était de nature à porter atteinte à la concurrence sur certains produits.

Or sur les six magasins, trois n'ont pas été cédés à un repreneur agréé dans les délais prévus: il s'agit de Fnac Beaugrenelle, Darty Belleville et Darty Saint-Ouen.

Aucun projet de cession n'a été présenté pour le premier et le repreneur présenté pour les deux autres ne convenait pas à l'Autorité de la concurrence qui a estimé qu'il ne présentait pas toutes les caractéristiques requises pour concurrencer efficacement Fnac Darty.

Dans un communiqué publié ce vendredi, Isabelle de Silva, la présidente de l'Autorité de la concurrence, déclare:

"Lorsqu'une entreprise prend des engagements devant l'Autorité de la concurrence en vue d'obtenir l'autorisation d'acquérir une autre société, elle doit comprendre qu'elle a une obligation de résultat. Tout engagement, sauf circonstances exceptionnelles, doit être respecté. En ne cédant pas, dans les délais prévus, trois des six magasins sur lesquels elle s'était engagée, Fnac Darty a commis un manquement grave à ses obligations, ce qui a empêché les consommateurs de bénéficier rapidement d'une nouvelle offre de produits électroniques à Paris".

En conséquence, l'Autorité a décidé d'infliger une sanction de 20 millions d'euros à Fnac Darty. C'est la première fois qu'elle sanctionne une entreprise dans ce genre de cas.

L'Autorité ordonne par ailleurs à Fnac Darty de céder deux magasins en substitution de ceux non cédés, les magasins Darty Montmartre et Darty Passy. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : L'Autorité de la concurrence sanctionne le cartel qui a profité d'une maladie affectant des cheptels d'ovins pendant 3 ans en France

VIDEO: Voici ce qu'il se passe lorsqu'une mouche se pose sur votre nourriture — c'est pire que ce qu'on pensait