Le fondateur et ancien DG d'Uber Travis Kalanick lance un fonds de capital-risque centré sur l'Inde et la Chine

L'ex-DG d'Uber, Travis Kalanick. Flickr/CC/TechCrunch

Travis Kalanick, cofondateur d'Uber et ancien directeur général, a trouvé son prochain défi.

Travis Kalanick, qui a dirigé l'application de VTC jusqu'à ce qu'il soit poussé vers la sortie en juin 2017, a annoncé mercredi 7 mars 2018 le lancement d'un nouveau fonds de capital-risque appelé "10100".

Le fonds sera directement supervisé par Kalanick et se focalisera sur le thème de la "création d'emplois à grande échelle", a-t-il déclaré dans une note de blog. Il a fait savoir que les investissements seront à la fois dans des projets à but lucratif et ceux à but non lucratif.

C'est une grande annonce pour Kalanick, dont le style de gestion décontractée et le jargon sont devenus une illustration de l'irrévérence dans la culture startup de la Silicon Valley.

Alors que Kalanick a quitté Uber dans une tempête de controverses, il a tout de même réussi à faire d'Uber une puissance de 69 milliards de dollars, la plus grande société tech non-cotée du monde. Il est probable que 10100 est au moins partiellement financé par les 1,4 milliard de dollars que Kalanick aurait tiré de la vente d'une partie de sa participation dans Uber.

Voici l'annonce de Travis Kalanick:

Au cours des derniers mois, j'ai commencé à penser à l'étape d'après. J'ai commencé à faire des investissements, à rejoindre des conseils d'administration, à travailler avec des entrepreneurs et des organismes à but non lucratif. Aujourd'hui, j'annonce la création d'un fonds appelé 10100 (prononcé 'ten-one-hundred'), qui abrite mes passions, mes investissements, mes idées et mes grands paris. Il supervisera mes investissements à but lucratif ainsi que mon travail à but non lucratif.

Le thème principal portera sur la création d'emplois à grande échelle, avec des investissements dans l'immobilier, le commerce et l'innovation émergente en Chine et en Inde. Nos efforts à but non lucratif se concentreront initialement sur l'éducation et l'avenir des villes.

Pour tous ceux qui veulent se mettre au travail, écrivez-moi à travis@10100fund.com

Version originale: Business Insider / Becky Peterson

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : A la fin de son règne chez Uber, Travis Kalanick aurait apparemment rampé à genoux et offert 200.000$ à un chauffeur qu'il avait engueulé

VIDEO: Ces 8 hommes détiennent autant d'argent que la moitié de la population mondiale la plus pauvre