Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Un fournisseur d'Apple promet de ne plus embaucher de la main d'œuvre illégale de stagiaires pour assembler des iPhone X

Un fournisseur d'Apple promet de ne plus embaucher de la main d'œuvre illégale de stagiaires pour assembler des iPhone X
© REUTERS/Bobby Yip
  • Foxconn, un fournisseur d'Apple, a admis utiliser de la main d'œuvre illégale de stagiaires pour assembler l'iPhone X.
  • Des étudiants avaient affirmer travailler 11 heures par jour, ce qui est contraire au code du travail chinois.
  • Ce scandale arrive à la suite de retards dans les livraisons d'iPhone X.

Foxconn, le fournisseur d'Apple, a annoncé qu'il allait cesser d'utiliser de la main d'oeuvre illégale de stagiaires dans les usines où sont fabriqués les appareils des plus grandes entreprises tech du monde, d'après BBC News.

C'est le Financial Times (FT) qui a, en premier, révélé que Foxconn avait recours à des stagiaires sur ses lignes de production.

Six étudiants ont dit au journal britannique qu'ils travaillent régulièrement 11 heures par jour, à assembler des iPhone X d'Apple, ce qui est contraire à la loi chinoise. Le Financial Times rapportait que 3000 internes travaillent dans les usines de Foxconn.

Les étudiants, entre 17 et 19 ans selon le FT, auraient dit qu'ils étaient obligés d'avoir un stage en entreprise pour compléter leur cursus.

A présent, Foxconn a dit à BBC News qu'ils allaient mettre un terme à cette pratique — faire faire des heures supplémentaires à des stagiaires. L'entreprise aurait affirmé "prendre des actions immédiates pour être sûre qu'aucun stagiaire ne fasse des heures sup'."

Elle a aussi précisé que les stagiaires représentaient un "faible pourcentage" de sa force de travail.

Apple a dit à la BBC News qu'ils "mettaient tout en oeuvre pour s'assurer que toutes les personnes travaillant sur les chaînes de fabrication soient traité avec le respect qu'elles méritent." Et de continuer:

"Nous savons que nous ne devons jamais cesser de travailler dans ce sens et nous continuerons de faire ce que nous pouvons pour avoir un impact positif et protéger les salariés sur ces chaînes."

Ce sont des faits embarrassants pour Apple, qui a été régulièrement critiqué pour la partie "chaîne de fabrication" de ses produits. Apple a dû demander à l'entreprise de minage Huayou d'arrêter d'embaucher des enfants après que Sky News a révélé que l'entreprise utilisait des enfants de 4 ans dans ses mines.

Foxconn a dû aussi faire face, de son côté, à certains problèmes: en 2011, plusieurs employés se sont donnés la mort après avoir travaillé de longues heures à l'usine. L'entreprise a fait installer des "filets" en haut de ses immeubles pour éviter les suicides.

Les problèmes de production de l'iPhone X

L'analyste spécialisé Ming-Chi Kuo de KGI Securities couvre la chaîne de production d'Apple en Asie et a souvent rapporté des histoires de retards avec l'iPhone X. Il a dit qu'Apple devait faire face à une pénurie de certains composants de l'appareil, et n'était pas prêt quand l'iPhone a été mis en vente.

Tim Cook, le DG d'Apple, a été interrogé par BuzzFeed à propos d'éventuels retards de production. Il a fourni une réponse plus que diplomate:

"Nous verrons ça s'il y a des soucis, mais nous travaillons aussi dur que possible pour en fabriquer autant que l'on peut."

Version originale: James Cook/Business Insider UK

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :