Un des premiers fournisseurs d'Apple va investir 10Mds$ pour ouvrir sa première grande usine aux Etats-Unis

Le président américain Donald Trump avec Terry Gou, PDG de Foxconn, le 26 juillet 2017. REUTERS/Jonathan Ernst

Foxconn, l'un des principaux fournisseurs d'Apple, a annoncé mercredi 26 juillet 2017 qu'il allait investir plus de 10 milliards de dollars pour ouvrir sa première grande usine sur le territoire américain, dans l'Etat du Wisconsin, rapporte Business Insider US

Cette annonce a été faite lors d'un événement organisé à la Maison-Blanche, en présence du président américain Donald Trump qui a affirmé ceci:

"L'investissement initial de l'entreprise de plus de dix milliards de dollars va créer plus de 3000 emplois au minimum et pourrait en créer plus de 13.000 dans un avenir très proche."

Cette usine va fabriquer des écrans plats à cristaux liquides pour les téléviseurs et autres produits électroniques, mais Foxconn n'a pas précisé quels étaient les clients qui utiliseraient cette usine pour fabriquer leurs produits.

On ne sait donc pas si elle fabriquera des écrans pour l'un de ses principaux clients Apple, pour qui Foxconn assemble notamment les iPhones.

La question se pose dans la mesure où cette annonce intervient quelques jours après une interview de Donald Trump publiée par le Wall Street Journal, dans laquelle le président américain affirme que Tim Cook, le patron d'Apple, a accepté de construire "trois grandes usines" aux Etats-Unis. Une information qui n'a ni été confirmée ou commentée par Apple.

Donald Trump a martelé que les grandes entreprises américaines telles qu'Apple se devaient de fabriquer leurs produits sur le territoire américaine pour créer des emplois, avec comme leitmotiv "L'Amérique d'abord". Mais fabriquer des iPhones sur le sol américain coûterait deux fois plus cher.

L'ouverture de la première grande usine de Foxconn sur le territoire américain constitue une victoire pour le président américain. 

"Un si grand investissement montre que le président Terry Gou fait confiance en l'avenir de l'économie américaine. Autrement dit, si je n'avais pas été élu, il n'aurait sûrement pas débloqué ces 10 milliards de dollars", a indiqué Donald Trump.

Le président américain a également fait allusion à l'ouverture éventuelle d'autres usines de Foxconn sur le territoire américain, rapporte Business Insider US.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les investissements dans la tech européenne ont battu un record début 2017 — et il y a un type de startups à qui l'on doit ce résultat

VIDEO: Une petite astuce a permis à cette athlète de courir plus vite instantanément — la voici