Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les Français sont les moins friands de cash dans la zone euro — mais certains d'entre eux en utilisent plus que d'autres pour payer

Les Français sont les moins friands de cash dans la zone euro — mais certains d'entre eux en utilisent plus que d'autres pour payer
© Netflix

Les Français utilisent de plus en plus de moyens de paiement alternatifs aux espèces. Au sein de la zone euro, ils sont d'ailleurs ceux qui recourent le moins au cash, selon une note de la Banque de France, dévoilée lundi 12 novembre et exploitant des données de la Banque centrale européenne (BCE) publiées fin 2017.

"En valeur, les paiements en espèces représentent en France 28% des dépenses au point de vente, soit la part la plus faible en zone euro derrière les Pays-Bas (27%), alors que la moyenne européenne s'établit à 54%", précise l'institution.

En nombre de transactions, les achats en magasin sont effectués à 68% en espèces dans l'Hexagone.

Les Français restent parmi ceux utilisant le moins de cash, en volume d'opérations. La France se situe à la sixième place parmi les 19 Etats de la zone euro, derrière les pays du Benelux, l'Estonie et la Finlande.

Banque de France

Le paiement en espèces est privilégié par les Français dans les commerces de proximité, où ils effectuent 76% de leurs achats en cash, contre 23% par carte.

Dans les magasins vendant des biens durables, comme des vêtements, de l'électronique ou des jouets, seuls 37% des achats sont cette fois-ci réglés en espèces, contre 56% dans l'ensemble de la zone euro.

Plus le montant est élevé, moins les espèces sont utilisées, les Français recourant en priorité à leur carte bancaire pour réaliser des opérations supérieures à 25 euros.

"Le montant à régler est le facteur qui influence le plus souvent le choix du moyen de paiement utilisé au point de vente (67%)", selon la Banque de France.

Les Français ont recours aux espèces essentiellement pour des achats d'un faible montant, les opérations réalisées en cash s'élevant en moyenne à 7,5 euros, contre 12,4 euros pour l'ensemble de la zone euro.

Ils sont également ceux portant le moins d'espèces sur eux, derrière les Portugais, avec une moyenne de 32 euros contre 65 euros dans la zone.

Outre la carte bancaire, d'autres modes de paiement, comme le règlement des transactions par mobile, ont pu gagner en importance par rapport aux chiffres de la BCE remontant à 2016.

Les jeunes utilisent moins de cash que leurs aînés.

Les 55-64 ans sont ceux effectuant le plus d'achats en espèces en France, en nombre d'opérations, quand les personnes âgées de 18 à 39 ans recourent plus fréquemment à leur carte bancaire.

Les femmes réalisent moins de paiements en espèces que les hommes.

La banque de France souligne toutefois que les caractéristiques des transactions, comme le montant à régler, sont plus déterminantes que les variables socio-démographiques, telles que l'âge, le genre ou la profession.

L'usage des espèces tend à diminuer avec l'augmentation du revenu. Les ouvriers payent plus en cash que les autres catégories socioprofessionnelles.

Comme les ouvriers, les personnes au foyer et les retraités payent davantage en espèces que le reste de la population. Selon la Banque de France, le recours plus fréquent au cash pourrait s'expliquer par des revenus plus souvent perçus en espèces dans certaines professions.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :