François de Rugy a fait une promesse pour garder son ministère

François de Rugy était au centre de plusieurs enquêtes de Mediapart. Ludovic Marin/Pool via REUTERS/File Photo

François de Rugy ne quittera pas le ministère de la Transition écologique. C'est ce qu'ont annoncé jeudi les services du Premier ministre à l'issue d'un entretien avec Edouard Philippe, qui avait lieu suite aux révélations en cascade de Mediapart. François de Rugy s'est néanmoins engagé à soumettre ses frais de réception aux autorités de contrôle de l'Assemblée nationale et à rembourser si nécessaire "chaque euro contesté".

Edouard Philippe a par ailleurs demandé au secrétariat général du gouvernement de diligenter dès vendredi une "inspection" concernant les travaux réalisés dans l'appartement de fonction du ministre de la Transition écologique. Les deux hommes "sont convenus ensemble de la nécessité de répondre à toutes les questions que se posent légitimement les Français", a précisé Matignon dans un message transmis à Reuters.

Avant l'entretien avec Edouard Philippe, François de Rugy avait assuré que s'il y avait eu "des erreurs d'appréciation de (sa) part", il était "prêt à les corriger". "Si avec des personnalités extérieures, comme la déontologue de l'Assemblée par exemple (...), il y avait des vérifications à faire, je suis tout prêt à m'y livrer", a-t-il également affirmé. Le ministre de la Transition écologique a été contraint d'écourter un déplacement en Nouvelle-Aquitaine pour rejoindre Matignon à 16h30.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : François de Rugy : le résumé des affaires qui mettent le ministre dans l'embarras

VIDEO: Les desserts de ce chef cuisinier ressemblent à s'y méprendre à des pizzas, hamburgers et hotdogs