François de Rugy remboursera trois dîners organisés à l'hôtel de Lassay

François de Rugy remboursera trois dîners organisés à l'hôtel de Lassay

François de Rugy à l'Assemblée nationale le 18 septembre 2018. REUTERS/Charles Platiau/File Photo

Opération réhabilitation pour François de Rugy. Le désormais ex-ministre de la Transition écologique et solidaire a affirmé être un "homme blanchi", mardi 23 juillet 2019 sur France 2. Deux enquêtes distinctes, menées par le secrétariat général du gouvernement et l'Assemblée nationale, ont conclu, dans l'ensemble, à une absence d'irrégularités. Néanmoins, sur le volet des dîners organisés par le couple de Rugy à l'hôtel de Lassay, le rapport de l'Assemblée épingle trois repas en particulier sur les douze qui ont été examinés.

"Je me conformerai à ce qu'a dit le rapport de l'Assemblée nationale et donc je suis invité comme je l'ai souhaité à me mettre en relation avec les autorités compétentes de l'Assemblée qui établiront le montant des frais et je les réglerai", a assuré François de Rugy sur France 2, mardi soir. Les trois repas mis en cause sont : le repas de la Saint-Valentin dont Mediapart a publié une photo, un repas de Noël dont le menu "dérogeait au niveau habituel des prestations d'un dîner de famille à l'hôtel de Lassay" et un repas avec quatre invités qui n'avait pas de thème de discussion particulier.

L'enquête de l'Assemblée nationale a en effet confirmé que "la majorité des dîners étaient organisés autour d'un thème : culture et média, numérique, université...". Le rapport conclut ainsi que "François de Rugy n'a enfreint, directement ou indirectement aucune règle et n'a commis aucune irrégularité", peut-on lire dans les conclusions. L'épouse de l'homme politique, Séverine de Rugy, avait auparavant expliqué à Mediapart que les invités appartenaient au "cercle amical". Le journal d'investigation maintient d'ailleurs dans un nouvel article mardi soir ses révélations et assure que l'ensemble des dîners n'avait rien de professionnel.

François de Rugy a attaqué Mediapart en diffamation

Lors de son passage sur France 2, François de Rugy, qui fut président de l'Assemblée de juin 2017 à septembre 2018, a fustigé "un journalisme de démolition" de la part du site d'informations Mediapart, à l'origine de la polémique, qu'il a attaqué en diffamation. "Il n'y aurait jamais dû y avoir d'affaire de Rugy, en revanche aujourd'hui, c'est sûr, il y a une affaire Mediapart. Cette affaire se réglera au tribunal", a-t-il dit.

Mediapart a évoqué dans un autre article des "travaux de confort" réalisés dans son appartement au ministère de la Transition écologique pour un montant total de 63 000 euros, dont 17 000 euros dédiés à un dressing. Dans un rapport rendu public mardi, le secrétariat général du gouvernement valide, dans l'ensemble, les travaux réalisés dans le logement de l'Hôtel de Roquelaure. Mediapart dénonce une "parodie d'enquête" reposant sur l'audition de l'ancien numéro deux du gouvernement "sans contrôle réel des dépenses".

François de Rugy se défend sur l'utilisation de son IRFM

Aucune des enquêtes ne portait sur les révélations de Mediapart relatives à l'utilisation présumée par François de Rugy de son indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) pour payer une partie de ses cotisations à Europe-Ecologie-Les-Verts entre 2013 et 2014. L'élu a évoqué sur France 2 "une avance de trésorerie", désormais réglée, qui "n'a aucune conséquence ni du point de vue moral, ni du point de vue légal, ni du point de vue fiscal"

L'exécutif a adressé mardi aux ministres et aux secrétaires d'Etat une circulaire sur "l'exemplarité des membres du gouvernement". "S'agissant des frais de représentation, ils ne peuvent financer que des dépenses directement liées à l'exercice des fonctions ministérielles", rappelle Edouard Philippe dans cette circulaire, et "tous travaux dont le montant dépasse 20 000 euros HT devront être soumis à l'approbation du secrétariat général du gouvernement".

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : François de Rugy annonce sa démission sur Facebook

VIDEO: Certains papas du royaume animal sont incroyables — comme l'hippocampe mâle qui donne naissance à 2000 bébés

  1. Benoist

    il est cuit à point le de rugi pas si fort que ça le petit trublion, rembourse er tais toi

Laisser un commentaire