Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Free attaque Netflix en justice — le géant américain affirme que l'opérateur est beaucoup plus lent que les autres

Free attaque Netflix en justice — le géant américain affirme que l'opérateur est beaucoup plus lent que les autres
© com/Official Leweb Photos

Free attaque Netflix devant le tribunal de commerce de Paris, a révélé BFMTV ce jeudi 22 juin 2017.

Chaque mois, Netflix publie le débit moyen du contenu regardé en streaming par ses clients, en fonction des opérateurs par pays.

Dans ce classement, Free est toujours largement derrière les autres opérateurs — tandis que SFR THD et Bouygues Telecom arrivent toujours dans le duo de tête. Nous l'avions montré en novembre dernier avec le concours de Vivien Guéant, ingénieur télécom, qui retrace les classement des opérateurs français depuis 2014 sur le forum lafibre.info.

info

Free demanderait des dommages et intérêts de "dizaines — voire des centaines — de millions d'euros", d'après BFM, pour ce que l'opérateur considère être une injustice.

La chaîne d'info cite notamment une étude de nPerf — une appli qui permet aux utilisateurs de mesurer leur débit de connexion — qui classe Free devant Orange et au coude-à-coude avec Bouygues en terme de débit internet sur la période janvier-mars 2017.

nPerf

Or sur la même période, Netflix a classé Free bon dernier.

ISP Speed Index

Netflix ne dévoile pas la manière dont ils mesurent ces données. Toutefois, ils expliquent sur leur site que cette courbe est représentative de la rapidité du débit moyen du contenu regardé par les utilisateurs en streaming sur Netflix — tandis que nPerf agrège le débit moyen pour chaque opérateur sur tous les sites internet. Ces données peuvent donc être différentes.

Free avance aussi le fait qu'il est le seul opérateur à ne pas avoir passé de partenariat avec Netflix, contrairement à SFR, Bouygues et Orange qui proposent le service en vidéo à la demande sur leur box.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :