Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les opérateurs comptent sur un geste simple des Français pour éviter de saturer les réseaux


En cas de proche saturation des réseaux, les quatre opérateurs français — Free, Bouygues Telecom, SFR et Orange — pourraient tout de même décider de limiter les connexions aux plateformes de streaming ou aux services de jeux vidéo © ROBIN WORRALL/ Unsplash

Fermeture des établissements scolaire, interactions sociales limitées, télétravail... Confinés chez eux pour endiguer la progression extrêmement rapide du coronavirus, baptisé Covid-19, les Français devraient faire un usage intense du web pour assurer leurs missions et plus prosaïquement pour certains, occuper leurs journées. Les opérateurs télécoms s'attendent à des pics de connexion et se disent prêts mais ils en appellent à la discipline des Français, comme le gouvernement l'espère pour le confinement. "C'est comme les départs en vacances fin juillet, début août. Vous avez des chassés-croisés sur l'autoroute. Il faut savoir adapter sa consommation comme on a parfois l'habitude d'adapter sa circulation", explique Arthur Dreyfuss, président de la Fédération française des télécoms, au micro de France Info.

"C'est une responsabilité collective", de savoir prioriser ses usages et donc de les limiter, une fois de plus, aux tâches essentielles. Interrogé sur les gestes à adopter pour rationaliser sa consommation, le secrétaire général d'Altice a un conseil simple : privilégier le wifi à la 4G. "Quand vous êtes à la maison, il vaut mieux se mettre en wifi pour téléphoner, pour travailler, pour communiquer, pour s'informer.C'est un petit geste qui permet de passer sur les réseaux fixes, via les box. Et le réseau fixe a une capacité encore plus importante que les réseaux mobiles".

A lire aussi — Voici quel est le meilleur opérateur mobile pour regarder Netflix ou YouTube entre Orange, Free, Bouygues et SFR, selon l'Arcep

En cas de proche saturation des réseaux, les quatre opérateurs français — Free, Bouygues Telecom, SFR et Orange — pourraient tout de même décider de limiter les connexions aux plateformes de streaming ou aux services de jeux vidéo. Cette action passerait par la diminution de la bande passante des sites de divertissement. Sans le dire ouvertement, et dans un langage convenu, Arthur Dreyfuss laisse entendre que ce scénario est envisagée. "Nous pourrions effectivement avoir besoin de nous adapter pour répondre aux priorités du pays".

Votre fournisseur d'accès à internet connaît exactement le détail de votre usage du web. Il est donc en mesure de réduire le débit des applications qui consomment le plus de données. Netflix et Google étaient à l'origine de près de 40% du trafic sur Internet en France selon le régulateur des télécoms, l'Arcep. Parmi les autres services les plus consommateurs de bande passante, on retrouve aussi Facebook ou encore l'hébergeur français, OVH.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :