Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Free s'apprête à lancer sa nouvelle Freebox V8

Free s'apprête à lancer sa nouvelle Freebox V8
© ... nternet company Iliad founder, deputy Chairman of the Board of Directors and Chief Strategy Officer, Xavier Niel, presents the new Freebox mini 4 K on March 10, 2015, in Paris, France. Photo By Justin Lorget (Photo by chesnot/Corbis via Getty Images)

Moins de deux ans après la sortie de la Freebox Delta, Illiad, maison-mère de Free, s'apprête à lancer sa nouvelle box, baptisée Freebox V8. C'est le directeur général d'Illiad Thomas Reynaud, qui l'a annoncé dans un entretien aux Echos. "Je vous annonce que dans les semaines qui viennent, nous lancerons la Freebox V8", a-t-il déclaré sans donner davantage de détails. Selon un blog spécialisé, cette nouvelle box pourrait fonctionner sous Android TV, le dispositif de TV connectée de Google, qui intègre Google Assistant et une multitude d'applications. Il devrait s'agir d'une box intermédiaire, pour un milieu de gamme, autrement dit un marché de masse. Elle pourrait remplacer la Freebox mini 4K.

En septembre 2019, Xavier Niel, le fondateur et principal actionnaire d'Illiad, avait laissé entendre qu'une nouvelle génération de Freebox pourrait arriver avant la fin de l'année 2019. Avec la Freebox Delta, le nouveau produit star de Free, l'opérateur s'est présenté comme à la pointe de l'innovation, devançant les autres opérateurs sur le marché haut de gamme. Depuis sa présentation il y a près d'un an, SFR a réagit avec un produit proche, la SFR Box 8. Free a toujours présenté ce produit, relativement cher par rapport au marché — 49,99 euros par mois —, comme une plateforme multimédia d'accès à de nombreux services : un "pack sécurité" avec caméra de surveillance et système d'alarme, l'offre "TV by Canal", un abonnement à Netflix (sur un seul écran et sans HD), un kiosque presse, une enceinte connectée, une commande vocale avec Amazon, et le service Amazon Prime intégré.

Free mise sur la fibre pour rebondir commercialement alors qu'il a perdu depuis deux ans des centaines de milliers d'abonnés sur le mobile. Au troisième trimestre 2019, Iliad a également bénéficié du "succès" de sa Freebox Delta qui lui a permis de rester stable sur les ventes d'équipements. Thomas Reynaud révèle aux Echos que "le cap des 2 millions d'abonnés fibre va bientôt être franchi ". Concernant la 5G qui doit arriver en France en 2020, Free a signé avec Nokia, comme Orange, qui travaillera aussi avec Ericsson, pour le déploiement de cette technologie. Néanmoins, Thomas Reynaud souhaite que le gouvernement clarifie sa position sur les équipementiers autorisés pour construire les futurs réseaux mobiles 5G en France et veut conserver une "flexibilité" dans ses choix.

"Nous devons conserver la flexibilité de travailler avec l'ensemble des équipementiers. (...) Ce que nous demandons avant tout, c'est une clarification avec les mêmes règles pour chacun des quatre opérateurs (Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free, NDLR). C'est une question de concurrence équitable et de visibilité pour nos investissements", a-t-il ajouté. Les décisions à ce sujet de SFR et Bouygues Telecom, seuls opérateurs français à utiliser des antennes Huawei pour équiper une partie de leurs réseaux 4G, sont attendues dans les prochaines semaines, après avoir été validées par les autorités françaises.

Ce sujet est devenu sensible et stratégique car les autorités américaines accusent Huawei, très en pointe sur la 5G, de pouvoir utiliser ses équipements à des fins d'espionnage au profit de Pékin en divulguant des données sur leurs clients, ce que réfute le groupe chinois.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :