Le PDG de Tesla Elon Musk lors de l'ouverture de la Nevada Gigafactory en 2014. AP

  • Des documents internes consultés par Business Insider révèlent que Tesla envisageait de construire son prochain véhicule, le crossover SUV Model Y, dans sa Gigafactory du Nevada et son usine actuellement en construction en Chine.
  • Selon les documents, qui ont été envoyés avant la publication des résultats de l'entreprise en octobre, la société avait prévu de renforcer les chaînes de production du Model Y des deux usines pour atteindre respectivement 7000 et 5000 voitures d'ici 2021.
  • Le Model Y, qui sera construit sur la plateforme du Model 3, devait comporter une troisième rangée de sièges, une colonne montante IP et une console centrale, comme l'indiquent les documents.
  • Un représentant de Tesla a déclaré à Business Insider que le calendrier et les informations contenues dans les documents étaient "datés", mais n'a rien précisé de plus.

Des documents internes remis aux employés de Tesla quelques semaines avant la publication des résultats de la société en octobre, révèlent que celle-ci prévoyait de fabriquer sa prochaine voiture, le SUV Model Y, à une vitesse impressionnante.

Selon le document, Tesla prévoyait une production de 7000 SUV par semaine dans sa Gigafactory 1, dans le Nevada, avant le 20 décembre 2020, et de 5000 Modèles Y par semaine dans sa China Gigafactory d'ici février 2021.

Voici d'autres détails des documents du modèle Y:

  • La société prévoyait de construire une ligne pilote de Model Y à la Gigafactory 1 d'ici le 1er juin 2020 et de commencer sa production le 1er août 2020. Le 1er septembre 2020, elle envisageait de réduire la production à 2000 Model Y par semaine à la Gigafactory 1.
  • La ligne pilote pour le Model Y en Chine devrait être construite d'ici à début octobre 2020, pour produire jusqu'à 2000 modèles en novembre/décembre 2020.
    Le Model Y, comme tout véhicule SUV, est construit sur la plateforme d'une voiture. Dans ce cas, cette voiture est le Model 3, donc pour construire le Model Y, Tesla apporte simplement des ajouts et des modifications à la chaîne du Model 3.
  • Les documents de Model Y examinés par Business Insider décrivent les modifications ou ajouts apportés au véhicule en matière de fabrication et de conception, qui le différencieront du Model 3. Ils incluent l'ajout d'un rehausseur IP, d'une console centrale et d'une troisième rangée de sièges.
  • Business Insider a envoyé à Tesla un email contenant ces détails et une série de questions sur ces projections et la possibilité de les utiliser pour lever des fonds pour la société.

En réponse, un porte-parole de Tesla a déclaré que les détails contenus dans les documents n'étaient plus exacts.

"Les échéances et les informations partagées ici sont datées. Quand nous aurons des informations, nous les partagerons. Pour le moment, nous restons concentrés sur la Model 3, que nous sommes excités de lancer en Europe et en Chine au début de l'année prochaine", a déclaré un représentant de l'entreprise.

La société n'a pas répondu aux questions de suivi lui demandant de préciser quand ces dates étaient fixées ou si l'objectif général de fabriquer le Model Y en 2020 — dont le DG, Elon Musk, avait discuté lors de la téléconférence du troisième trimestre — restait le même.

"Il semble que ces échéances soient assez agressives au regard des réalisations de Tesla dans le passé", a déclaré Rebecca Lindland, analyste exécutive chez Kelly Blue Book. "Il y a eu beaucoup de bruit lorsque l'entreprise a atteint les 5000 Model 3 par semaine cet été. Avec ce calendrier, on prévoit 7000 Model Y par semaine [à l'usine du Nevada] d'ici 2020 et ça semble beaucoup."

Dans le passé, Tesla avait du mal à lancer de nouveaux modèles aussi facilement que les constructeurs traditionnels. Dans une interview accordée à Axios sur HBO, le PDG Elon Musk avait déclaré que la chaîne du modèle le plus récent de la société, le Model 3, avait amené la société à "des semaines à un chiffre" de la faillite cette année.

"En réalité, la société perdait beaucoup d'argent. Si nous ne résolvions pas ces problèmes en très peu de temps, nous allions mourrir", a déclaré Elon Musk.

On ne sait pas vraiment comment la chronologie pourrait avoir changé. Mais des experts de l'industrie automobile ont déclaré à Business Insider que le programme d'origine présentait des défis qui lui étaient propres. Pour commencer, les lancements de voitures neuves prennent souvent trois à cinq ans, et non deux. De plus, Tesla aurait dû batailler pour construire une nouvelle usine en Chine avant de fabriquer la voiture là-bas.

Un ancien employé a déclaré à Business Insider que ces documents avaient été remis aux ingénieurs pour leur signaler la fin de leurs travaux sur la chaîne du Model 3 et le début de leurs travaux sur le Model Y.

Tesla

Une rampe Tesla (aux caractéristiques chinoises)

Le Model Y est construit en grande partie sur la base des plans du Model 3. Dans le secteur de l'automobile, ils appellent cela mettre "top hat" sur un modèle existant. Cela devrait rendre le processus plus simple que de lancer un tout nouveau véhicule.

Cela dit, des experts du secteur ont déclaré à Business Insider que, même avec cette simplification, Tesla serait toujours confronté à des défis au fur et à mesure de l'augmentation de la production de son nouveau SUV.

Tesla doit encore aménager un espace pour le Model Y dans son usine du Nevada. De plus, il n'a pas encore construit, outillé et formé les ouvriers de son usine en Chine. Une fois que cela sera fait, ils devront encore embaucher et former du personnel à l'étranger.

"La Chine est connue pour son chiffre d'affaires", explique Rebecca Lindland. "Ils vont faire face à des taux de roulement plus élevés qu'aux États-Unis et il y a des différences culturelles à prendre en compte."

Un actuel employé de Tesla, qui a souhaité rester anonyme, a déclaré qu'il craignait que l'entreprise ne tire pas les leçons de ses erreurs passées. Au lieu de cela, a-t-il dit, la société les exporte.

Un ancien ingénieur qui connaissait bien les intentions de la société concernant le Model Y a également déclaré que son expansion en Chine pourrait présenter des problèmes.

Le plan de fabrication du Model Y "ressemble à du copier-coller de ce qu'ils ont fait chez Fremont ... mais maintenant, ils doivent faire face à un nouveau problème — travailler en Chine", a déclaré à Business Insider un ancien ingénieur de Tesla.

"Je pense que le principal problème est qu'[Elon Musk] pense que le système de Fremont peut être reproduit et que cette reproduction est la meilleure façon de dépenser du capital, mais ce n'est pas le cas. Le système de Fremont pourrait être mis à jour en termes de leçons apprises. Ce que je pourrais déduire en consultant [ces documents], c'est qu'ils ne vont pas appliquer ces leçons."

À titre d'exemple, l'ingénieur souligne qu'actuellement, la chaîne de production de Fremont ne dispose pas d'espace tampon pour les voitures. Donc, si quelque chose ne va pas au bout de la chaîne, toute la chaîne doit s'arrêter car il n’y a plus d'espace pour faire avancer les voitures. Sur la base de ces plans de Model Y, l'ingénieur ne pense pas que Tesla pourra régler ce problème.

Version originale: Linette Lopez/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Elon Musk annonce aux employés de Tesla que l'entreprise est 'très proche d'atteindre la rentabilité' après son accord à 20M$ avec la SEC

VIDEO: Cette tente pour voiture devrait permettre de protéger votre véhicule des aléas météorologiques — elle fait aussi office de parasol