"Captain Marvel" sera le premier film des studios Disney à être disponible sur la plateforme Disney+ après sa sortie en salles. Marvel Studios

  • Disney va lancer un service de streaming par abonnement pour concurrencer Netflix, baptisé Disney+.
  • Il sera lancé fin 2019 aux Etats-Unis et des séries exclusives Marvel et Star Wars sont prévues.
  • Dans une interview au magazine Capital, Kevin Mayer, président de la division "direct-to-consumer" et international de la Walt Disney Company, indique que Disney+ sera lancé dans un deuxième temps en Europe, et que des contenus spécifiques au marché français seront produits pour la plateforme.

Hollywood prépare sa riposte contre Netflix.

Le studio Disney va lancer son propre service de streaming par abonnement fin 2019 aux Etats-Unis. Baptisé Disney+, il pourra compter sur de nombreuses licences pour l'alimenter. Pour rappel, en plus des personnages Disney et Pixar, le groupe possède également Marvel, Star Wars, et vient de mettre la main sur son concurrent 21st Century Fox.

Un remake de "La Belle et le clochard" et plusieurs séries Star Wars et Marvel sont déjà annoncés en exclusivité sur la plateforme.

Kevin Mayer. ABC/Bob D'Amico

Interrogé par le magazine Capital, Kevin Mayer, président de la division "direct-to-consumer" et international de la Walt Disney Company, confirme une arrivée de Disney+ en Europe — et donc en France —, tout en précisant que celle-ci est prévue pour "un peu plus tard" que son lancement aux Etats-Unis fin 2019. Il indique aussi que le groupe produira des contenus spécifiques au marché français pour la plateforme:

"Oui! Car la France est un marché très important pour nous. Ces programmes seront exclusifs pour la France dans un premier temps. Mais s'ils marchent, ils auront vocation à être diffusés sur tous nos territoires."

Une déclaration qui laisse entendre que Disney se prépare à la future législation européenne sur les plateformes en ligne. En effet, le Parlement européen a voté en octobre un quota minimum de 30% de contenus européens sur les catalogues des services de vidéo à la demande. Ce quota n'entrera en vigueur qu'une fois ratifié par le Conseil de l'UE et mis en oeuvre dans chaque pays membre. Les plateformes devraient pouvoir l'atteindre en achetant des programmes locaux existants ou en produisant leurs propres contenus.

Kevin Mayer affirme également que le prix de l'abonnement sera moins élevé que celui de Netflix — qui commence à 7,99 euros par mois.

Pour préparer l'arrivée de Disney+, le studio a mis fin à son contrat permettant la diffusion de ses films sur Netflix. A partir de 2019, les nouveaux films produits par le studio seront uniquement disponible sur Disney+. Ces dernières semaines, Netflix a par ailleurs annulé la plupart des séries Marvel qu'il produit.

WarnerMedia — maison-mère, en autres, du studio Warner Bros. et de HBO — a aussi annoncé le lancement d'un service de streaming par abonnement pour la fin 2019 sur le marché américain.

Retrouvez l'interview de Kevin Mayer et l'enquête du magazine Capital sur l'empire Disney en cliquant ici.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici tous les films et les séries que Netflix prépare actuellement en France

VIDEO: Cette tente pour voiture devrait permettre de protéger votre véhicule des aléas météorologiques — elle fait aussi office de parasol