Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

GiFi a fait des mécontents avec sa promo à -50% qui cachait des pièges


Allées d'un magasin GiFi de région parisienne, décembre 2019. © Business Insider France/Claire Sicard

Et si derrière ce qui semblait être une très bonne affaire, la réalité était moins rose pour les clients ? L'association 60 Millions de consommateurs vient d'épingler l'enseigne de produits à petits prix GiFi. Cette dernière avait en effet lancé une offre exceptionnelle au moment du déconfinement et de la réouverture des magasins au public le 11 mai dernier. GiFi proposait alors un principe simple et très alléchant pour les consommateurs : - 50 % sur tous les produits vendus en magasin. De quoi attirer les clients et faire revenir un maximum de monde après huit semaines de fermeture.

Philippe Ginestet, président fondateur de GiFi, s'en réjouissait le 16 mai dernier au micro de BFM Business : "On voulait faire plaisir à nos clients et leur prouver qu’on était heureux de les retrouver, c’est pour cela qu’on a fait - 50% sur tout le magasin". Mais une fois en point de vente, les clients ont déchanté rapidement. Au lieu des remises immédiates espérées, ils ont compris qu'il s'agissait en fait de bons de réduction : pour 50 euros achetés en magasin, un bon d'achat de 25 euros était alors remis au client. Astucieux pour l'enseigne qui a pu vendre ses articles à plein tarif, augmenter l'affluence en magasin à grand renfort de communication sur son offre... Et espérer faire revenir les gens grâce aux bons d'achat.

À lire aussi — Leetchi met du temps à débloquer certaines cagnottes et énerve ses clients

Mais ce ne serait pas les seules raisons du mécontentement des clients. Toujours selon 60 Millions de consommateurs, GiFi aurait ensuite modifié les étiquettes pour augmenter les prix de ses produits. Un des employés de la chaîne le confirme : "La période de validité des bons d’achat a débuté lundi 1er juin. GiFi a entrepris le week-end précédent un réétiquetage de ses prix en magasin, certainement pour amortir les bons d’achat." Selon ce salarié, les prix auraient augmenté de 35% en moyenne dans son magasin. Les témoignages de clients mécontents se sont multipliés, sur les réseaux sociaux notamment.

Hausse des prix et couacs sur les bons d'achat

Contacté par l'association, un porte-parole de GiFi dément ces informations : "Cette opération a très bien marché, l’idée des bons d’achat étant bien sûr de créer un trafic pour permettre à l’entreprise d’amortir les pertes considérables dues au confinement". Mais selon un email de Thierry Boukhari, directeur délégué de l'enseigne, que 60 Millions a pu consulter, les prix auraient tout de même augmenté, mais de seulement 3%, "un ajustement on ne peut plus normal dans le contexte".

Des témoignages de clients semblent faire état d'autres problèmes sur les offres commerciales de l'enseigne. Des meubles de jardin normalement en promotion jusqu'au 7 juin auraient vu leurs prix être modifiés entre le dimanche 31 mai et le lundi 1er juin. Un bug informatique aurait également obligé les salariés de GiFi a réétiqueter en urgence certains articles en point de vente.

Enfin, les fameux bons d'achat récupérés par les clients auraient des dates de validité très courtes, par exemple du 8 au 20 juin, ou trop lointaines, du 31 août au 6 septembre prochains pour citer un autre témoignage relayé par l'association. GiFi assure avoir contacté ses clients mécontents pour s'excuser de ces différents couacs et leur proposer de nouveaux bons d'achats. Ou quand une offre alléchante sur le papier devient un véritable fiasco.

À lire aussi — Un magasin Lidl créé la cohue en proposant une PS4 à 95 euros, avant de faire marche arrière

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :