Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les soldes d'hiver pourraient arriver plus tôt que prévu — et cela devrait profiter aux commerçants pénalisés par les manifestations des 'Gilets Jaunes'

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les soldes d'hiver pourraient arriver plus tôt que prévu — et cela devrait profiter aux commerçants pénalisés par les manifestations des 'Gilets Jaunes'
© Pixabay/webandi
  • Francis Palombi, le président de la Confédération des commerçants indépendants, souhaite avancer les soldes d'une semaine pour éviter que les pertes ne se poursuivent en 2019.
  • La perte moyenne de chiffre d'affaires pour les commerces indépendants en décembre est de "25%", par rapport à l'an dernier, estime-t-il.

Si les soldes constituent une véritable aubaine pour les commerçants, ceux de l'hiver 2018 semblent prendre une toute haute tournure. Très largement pénalisés par des semaines de manifestations des gilets jaunes, les commerçants espèrent profiter de cette période de soldes de l'hiver 2018 pour s'offrir un nouveau départ et rattraper les pertes accumulées en cette fin d'année.

Le président de la Confédération des commerçants indépendants Francis Palombi a annoncé mercredi 26 décembre sur franceinfo, avoir demandé au gouvernement d'avancer les soldes d'hiver d'une semaine en janvier. "J'ai rencontré la secrétaire d'État auprès de Bruno Le Maire (Agnès Pannier-Runacher ndlr), je lui ai suggéré que peut-être, ce serait bien de commencer les soldes au 2 janvier ou au 3 janvier" a-t-il expliqué au micro de franceinfo.

Selon lui, cette mesure de dernière minute pourrait être efficace "à la condition que les 'Gilets Jaunes' ne soient pas à nouveau en mobilisation sur les ronds-points, à l'entrée des villes".

Francis Palombi a estimé la perte de chiffre d'affaires en décembre, pour les commerçants indépendants, à 25%, par rapport à décembre 2017. Une perte de chiffre d'affaires qui rappelle celle observée lors des attentats. "Cela nous replace dans le contexte que nous avons vécu assez récemment avec les attentats. C'est à peu près le même impact", a estimé le président de la Confédération des commerçants indépendants.

"C'est grave […], stop aux manifestations!", a-t-il conclu.

Le système des soldes est quant à lui en plein changement. S'ils durent habituellement six semaines, la Loi Pacte adoptée en 2018 envisage de réduire la durée légale de la période de promotions à quatre semaines. Cette mesure devrait entrer en vigueur en 2019 au moment des soldes d'été ou pour les soldes d'hiver si la loi est adoptée plus tard dans l'année.

Découvrir plus d'articles sur :