La SNCF versera une prime exceptionnelle à 100.000 salariés — voici toutes les entreprises qui vont répondre à l'appel de Macron

Gilets jaunes manifestant devant le site de Total à La Mede près de Fos-sur-Mer, 22 novembre 2018. REUTERS/Jean-Paul Pelissier

La SNCF va verser une prime exceptionnelle de 200 à 400 euros à 100.000 salariés, a annoncé son PDG Guillaume Pépy sur Radio Classique lundi matin, exactement une semaine après l'appel lancé aux patrons par Emmanuel Macron. 

Lundi 10 décembre, lors de son allocution télévisée pour présenter des mesures censées répondre aux revendications des Gilets jaunes. le président de la République avait invité "tous les employeurs qui le peuvent, [à] verser une prime de fin d'année, sans impôts ni charges" à leurs employés.

Plusieurs entreprises ont fait rapidement savoir qu'elles allaient répondre à cet appel — comme Publicis, Iliad ou Altice — rejointes par par des groupes comme LVMH, Total et Michelin, et désormais SNCF.

Ces employeurs attendent pour la plupart le vote de la loi précisant les modalités d'exonération des charges sociales et d'impôts sur le revenu.

Voici les entreprises qui vont offrir une prime de fin d'année à leurs employés, et les conditions qu'il faudra remplir: 

  • La SNCF offre, "dès le bulletin de paie de décembre", une prime de 400 euros à tous les salariés qui touchent jusqu'à 1,5 fois le Smic, et de 200 euros pour ceux qui sont à 2 Smic, soit 100.000 personnes. 
  • Michelin a annoncé jeudi l'attribution d'une prime exceptionnelle de 250 à 750 euros "aux salariés du groupe en France qui touchent moins de 34.000 euros bruts annuels", versée au mois de janvier 2019.
  • Total a annoncé une prime de 1500 euros pour tous les salariés du groupe en France. "Elle permet à Patrick Pouyanné de remercier sur la place publique les salariés du groupe qui ont déroulé son plan d'austérité post-crise de 2013", ajoute L'Usine Nouvelle.
  • Solvay proposerait une prime de 600 euros pour les non-cadres, soit 4000 salariés dans l'Hexagone, en janvier.
  • Publicis, le groupe publicitaire français dirigé par Arthur Sadoun, a promis une prime de 1000 euros aux salariés touchant moins de 2500 euros brut par mois, rapporte CB News
  • Altice, le groupe de télécoms de Patrick Drahi, versera aussi une prime de 1000 euros pour des salariés. "Les conditions d'attribution de cette prime exceptionnelle seront précisées en interne dans les jours qui viennent", indique Altice dans un communiqué.
  • Iliad, la maison-mère de Free fondée par Xavier Niel, annonce également une prime de 1000 euros pour "plus de 6000 collaborateurs du groupe en France".
  • Le groupe de luxe LVMH serait, de son côté, également disposé à "[appliquer] cette mesure dès que la loi le permettra" et précisera les "les modalités d'attribution de cette prime exceptionnelle (...) dans les jours qui viennent", selon l'AFP
  • Orange octroie une prime de 1000 euros aux salariés qui gagnent 2000 euros brut par mois, et 500 euros entre e 2000 et 2500 euros brut par mois, soit  20 000 personnes.
  • Oliviers & Co, l'entreprise spécialiste dans la distribution d'huile d'olive haut de gamme dirigée par Geoffroy Roux de Bézieux, le patron du Medef verserait une prime "à titre d'exemple".

Mises à jour à suivre...

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Il existe une astuce scientifique pour prendre des décisions plus intelligentes plus rapidement

VIDEO: Voici à quoi ressemble le cannabis sous un microscope