Le Fonds monétaire international (FMI) a nommé Gita Gopinath au poste d'économiste en chef, en remplacement de Maurice Obstfeld, qui prendra sa retraite d'ici la fin de l'année. 

"Gita est l'une des économistes remarquables dans le monde, avec un parcours académique impeccable, un bilan prouvé de leadership intellectuel et une grande expérience internationale", a déclaré la Française Christine Lagarde, directrice générale du FMI, dans un communiqué, ajoutant qu'elle était "ravie de nommer un tel talent" pour diriger le département de recherches de l'institution de Washington.

A 46 ans, Gita Gopinath devient ainsi la première femme à être nommée à ce poste.

Voici le parcours de la prochaine économiste en chef du FMI, qui est née et a grandi en Inde, avant de partir étudier aux Etats-Unis, à l'université de Washington et à Princeton. 

Gita Gopinath est née à Calcutta en Inde le 8 décembre 1971. Elle a étudié à l'université de Delhi et à la Delhi School of Economics. 

Pixabay

Gita Gopinath part aux Etats-Unis pour poursuivre sa formation et obtient un master en économie à l'université de Washington en 1996. Elle soutient sa thèse à l'université de Princeton en 2001. 

Facebook/Princeton University

En 2001, elle devient professeur auxiliaire à l'université de Chicago, puis rejoint Harvard en 2005 et y devient maître de conférence en 2010. 

Ses recherches portent sur la finance internationale et la macroéconomie. 

Gita Gopinath est également co-éditrice de l'American Economic Review et co-dirige le Programme de macroéconomie et finances internationales au sein du Bureau de recherches économiques (NBER).

Début 2016, l'économiste a été nommée conseillère financière auprès du ministre en chef du Kerala, Pinarayi Vijayan, qui est communiste. Sa nomination a suscité des controverses, puisque les idées de Gita Gopinath en matière d'économie sont libérales. 

Pinarayi Vijayan. Wikimedia Commons/Anand Anil

Elle a reçu de nombreuses distinctions comme on peut le voir sur son CV. Elle a notamment fait partie des Young Global Leaders du Forum économique mondial en 2011. 

En 2019, elle prendra la succession de l'Américain Maurice Obstfeld qui prend sa retraite à la fin de l'année. Elle sera la première femme à occuper le poste d'économiste en chef du FMI. 

Les recherches de Gita Gopinath ont "tendance à défier les connaissances conventionnelles et pousser la pensée collective à aller de l'avant d'une manière bénéfique", a commenté Mohamed A. El-Erian, conseiller économique en chef chez Allianz, à Bloomberg.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le Français qui a reçu le prix Nobel de physique 2018 raconte que la découverte pour laquelle il a été récompensé est partie d'un accident

VIDEO: Voici 3 astuces simples pour combattre le trac avant de parler en public selon une coach en prise de parole