Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

La startup chinoise venue défier le Vélib' à Paris quitterait la capitale 5 mois après son arrivée

La startup chinoise venue défier le Vélib' à Paris quitterait la capitale 5 mois après son arrivée
© bike/Alexis Leclercq Photographie

Gobee.bike, la startup de Hong Kong de vélos en libre-service qui s'est installée à Paris il y a environ 5 mois pour défier Vélib', aurait cessé ses activités dans la capitale, rapporte l'agence Reuters, qui cite plusieurs sources.

Cette information est révélée alors que l'entreprise hongkongaise s'était déjà retirée au début de l'année de plusieurs villes, dont Lille et Reims, en raison des nombreux vélos endommagés.

La semaine dernière, la société a également décidé de ne plus opérer en Italie, en précisant que 60% de sa flotte en Europe avait été vandalisée ou volée.

Le 10 février dernier, l'entreprise disait pourtant faire de son mieux pour récupérer les véhicules endommagés.

Environ 500 vélos Gobee.bike avaient débarqué à Paris en octobre 2017 et espérait s'octroyer une bonne part du marché, en attendant l'arrivée des nouveaux Vélib', désormais opérés par la start-up Smovengo et non plus par JCDecaux.

Les vélos Gobee.bike, facilement repérables grâce à leur couleur vert fluo, avaient la particularité d'être sans borne. Géolocalisable, vous pouviez le laisser dans les parkings à vélo, dans la rue ou en bas de chez vous.

A moyen terme, l'entreprise hongkongaise envisageait d'agrandir sa flotte parisienne à plusieurs milliers pour s'attaquer au marché des usagers occasionnels, touristes compris.

Découvrir plus d'articles sur :