Jeff Bezos à l'extrême gauche écoute Donald Trump. Drew Angerer/Getty Images

  • Gregg Lemkau de Goldman Sachs dit qu'il y avait une rumeur selon laquelle le président Donald Trump pourrait essayer d'intervenir personnellement pour bloquer le rachat de Whole Foods par Amazon pour 13,7 milliards de dollars. 
  • Ceci aurait pu s'expliquer par l'animosité entre Donald Trump et le fondateur d'Amazon Jeff Bezos, a dit Gregg Lemkau.

Gregg Lemkau de Goldman Sachs a dit que la banque s'inquiétait d'une rumeur selon laquelle Donald Trump allait intervenir personnellement pour bloquer le rachat de Whole Foods par Amazon pour 13,7 milliards de dollars, juste avant que l'accord ne soit conclu — un geste qui aurait pu s'expliquer en raison d'une animosité envers le patron d'Amazon, Jeff Bezos, a-t-il dit. 

"Pendant quatre jours, nous étions paniqués", a dit Lemkau, lors d'une intervention à l'occasion de la conférence Tech et Internet de Goldman Sachs, qui s'est tenue à San Francisco (Etats-Unis) mardi 13 février 2018. Gregg Lemkau co-dirige les activités de banque d'investissement chez Goldman Sachs, qui a accompagné Amazon lors du rachat de la chaîne d'épiceries bio l'été dernier. 

Gregg Lemkau a dit que les accrocs médiatisés entre Donald Trump et Jeff Bezos ont fait penser à certaines personnes que l'accord pourrait ne pas recevoir l'approbation du gouvernement fédéral. La rumeur disait que Donald Trump pourrait avoir recours à la loi Anti-Trust pour empêcher ce rachat.

Il a comparé cela avec ce qu'il se passe concernant une autre méga fusion en cours: on dit que Donald Trump est une force motrice derrière une action en justice menée par le ministère de la Justice, qui vise à empêcher la fusion entre AT&T et Time Warner. Time Warner détient CNN, un média avec lequel le président américain s'est querellé en public à plusieurs reprises. 

La Maison-Blanche et Amazon n'ont pas répondu dans l'immédiat aux demandes de commentaires formulées par Business Insider. 

Version originale: Becky Peterson/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Un économiste dit que le bitcoin favorise l'émergence de bulles spéculatives — mais ce n’est pas forcément son plus gros problème

VIDEO: Les scooters électriques en libre-service de Bosch arrivent cet été à Paris — on en a testé un pour vous