Les traders de Goldman Sachs n’ont pas fait assez d'argent ce trimestre — l’action chute en bourse

Lloyd Blankfein, PDG de Goldman Sachs. YouTube/New York Times Conferences

Goldman Sachs a annoncé mardi une chute de 17% de ses revenus du trading au deuxième trimestre.

Ce mauvais résultat est notamment dû aux revenus de son activité de trading sur le marché obligataire, qui ont chuté de 40%, à 1,16 milliard de dollars.

La cinquième banque du pays par ses actifs est généralement plus dépendante des marchés de taux que ses rivales.

Ce contexte de faible activité sur le marché obligataire a pesé sur les résultats de l'ensemble des grandes banques américaines.

La banque d'affaires et d'investissement américaine a réalisé sur la période avril-juin un bénéfice net, part du groupe, de 1,63 milliard de dollars (1,41 milliard d'euros), quasiment inchangé par rapport à la même période de 2016.

Le bénéfice par action en revanche a augmenté à 3,95 dollars, contre 3,72 dollars un an plus tôt, en raison d'une réduction de 6% du nombre de titres.

Les analystes prévoyaient en moyenne un bénéfice par action de 3,39 dollars selon Thomson Reuters I/B/E/S mais il n'était pas possible dans l'immédiat de déterminer si le résultat publié correspondait exactement au consensus.

Le produit net bancaire (PNB) du groupe a diminué de 0,6% à 7,89 milliards de dollars sur le trimestre, alors que les analystes l'attendaient à 7,52 milliards de dollars.

En avant-Bourse, l'action de Goldman Sachs cédait 0,8% à 227,35 dollars.

La banque rivale Morgan Stanley publiera à son tour ses comptes mercredi.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : GOLDMAN SACHS: 4 transitions clés à surveiller en 2017

VIDEO: Cette salle de sport ne ressemble à aucune autre — elle est entièrement faite de bois et recouverte de plantes