Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Google a curieusement acheté un studio dont un seul jeu vidéo est en production

Google a curieusement acheté un studio dont un seul jeu vidéo est en production
© Getty Images

Google a révélé la semaine dernière avoir fait l'acquisition pour le moins surprenante d'un petit studio de jeux vidéo canadien, Typhoon Studios. Cet investissement est directement lié au nouveau service de cloud gaming de Google, Google Stadia, et vise à renforcer le portefeuille de jeux de l'entreprise. "L'équipe de Typhoon se joindra à notre premier studio de jeux et de divertissement Stadia, basé à Montréal et dirigé par Sébastien Puel", a déclaré Jade Raymond, vice-présidente et cheffe de la division des jeux et du divertissement Stadia de Google, dans un communiqué publié vendredi 20 décembre.

Typhoon Studios est un petit studio relativement récent qui a été fondé par un groupe de vétérans de l'industrie du jeu vidéo en 2017. Le studio n'a pas encore produit de jeu, bien qu'il développe actuellement "Journey to the Savage Planet" — un jeu d'aventure à la première personne se déroulant sur une planète étrangère. Son lancement est prévu pour 2020 et a été annoncé à l'origine sur PlayStation 4, Xbox One et PC.


En rejoignant le giron de Google, le jeu devrait probablement voir le jour sur Google Stadia dans un futur proche. "Typhoon Studios continuera à travailler sur le lancement de 'Journey to the Savage Planet' pour plusieurs plateformes le 28 janvier 2020," a déclaré Jade Raymond dans le communiqué. "Pendant ce temps, notre priorité sera d'intégrer l'équipe de Typhoon Studios dans celle des jeux et divertissements de Stadia."

À lire aussi — Les 15 meilleurs jeux qui arrivent sur Google Stadia

Curieusement, la déclaration n'évoque pas une éventuelle arrivée de "Journey to the Savage Planet" sur Stadia. "Nous n'avons pas encore fait d'annonce pour dire si le titre sera diffusé sur Stadia ou non", a déclaré un porte-parole de Google à Business Insider US. Cela fait de l'acquisition de Typhoon Studios par Google un choix étrange.

La firme n'a pas encore produit de jeu, elle est relativement petite (environ 30 personnes), et est plus ou moins inconnue dans le monde vidéoludique. Si l'achat a pour but de faire taire les critiques visant Stadia — notamment sur le fait que le service manque de jeux et ne paraît pas encore assez au point — l'efficacité de la démarche reste à prouver. De plus, Stadia a été officiellement lancé en novembre dernier, et le développement des jeux prend du temps. Si Google ne fait qu'acheter ce studio aujourd'hui, le retour sur investissement ne sera probablement effectif que dans plusieurs mois, voire des années.

Microsoft

Microsoft a de son côté adopté une toute autre approche pour sa nouvelle Xbox : la firme a acquis plus d'une douzaine de studios durant ces dernières années, et ces studios travaillent depuis maintenant plusieurs années au développement de nouveaux jeux vidéo destinés à la prochaine génération de Xbox. L'un de ces studios, Ninja Theory, est à l'origine de "Senua's Saga : Hellblade 2", l'un des premiers grands jeux Xbox de la prochaine génération à avoir été dévoilé. Mais il a fallu des années de travail avant que ce projet soit prêt à être présenté au public.

Dans le cas de l'acquisition de Typhoon Studios par Google, le timing est lui particulièrement curieux.

Version originale : Ben Gilbert/Business Insider US

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :