Google abandonne la compétition avec l'iPad et annule la sortie de deux tablettes

Rick Osterloh, vice-président de Google en charge du hardware. Getty

Google va arrêter la production de ses propres tablettes, a appris Business Insider US. Selon un porte-parole de Google, l'entreprise a laissé tomber la production de deux tablettes inédites et ne sortira pas de successeur au Pixel Slate (non disponible en France). Au lieu de cela, il se concentrera et utilisera ses ressources pour sa ligne d'ordinateur portable Pixelbook. Cela ne signifie pas qu'il y aura du changement du côté de Chrome OS, le système d'exploitation de Google pour les ordinateurs portables Pixelbook, et de ses tablettes les plus récentes. C'est juste que l'entreprise elle-même ne fabriquera plus de tablettes qui fonctionnent avec ce logiciel.

"Chrome OS a gagné en notoriété à travers une large gamme de formats, et nous continuerons à travailler avec notre écosystème de partenaires sur les ordinateurs portables et les tablettes. Concernant le matériel informatique, Google concentrera ses efforts sur les ordinateurs portables Chrome OS et continuera à soutenir Pixel Slate", a déclaré un porte-parole de Google à Business Insider US jeudi.

A lire aussi — Google va lancer son alternative à iMessage en France

Les employés de Google travaillant sur les tablettes désormais abandonnées ont été informés de la nouvelle mercredi, selon le porte-parole. Beaucoup de ces employés, a précisé le porte-parole, vont travailler sur la ligne d'ordinateurs portables Pixelbook. Les autres vont travailler sur des "projets confidentiels".

L'annonce de l'abandon de la production de tablettes par Google intervient trois mois après que Business Insider US a annoncé que des "coupes dans la feuille de route" avaient forcé des dizaines de personnes de l'équipe "de création" de l'entreprise — qui est responsable des ordinateurs portables et tablettes — à trouver de nouveaux postes. A l'époque, une personne connaissant bien le sujet avait déclaré que le groupe avait un "tas de choses en cours" et que la réduction de ses effectifs "réduirait probablement le portefeuille" des produits.

Jeudi, Google a confirmé que deux de ses futurs produits étaient des tablettes plus petites que le Pixelbook de 12,3 pouces qu'il avait dévoilé en octobre. Ces tablettes devaient être lancés ensemble après 2019, a affirmé le porte-parole. Mais les tests qualité n'ayant pas été satisfaisants aux vue des normes de l'entreprise, Google a décidé de mettre au rebut ces appareils — et toute sa gamme de tablettes.

Google a bataillé pour produire une tablette qui plaît aux consommateurs. Sa première tablette — connue sous le nom de Pixel C - a été lancée en 2015 et n'a pas reçu d'excellentes critiques. La société a ensuite lancé sa tablette Pixel Slate, une tablette proche d'un ordinateur portable et destinée à concurrencer la Surface Pro de Microsoft et l'iPad Pro d'Apple, qui a reçu un accueil tout aussi froid.

Avec l'abandon des tablettes, l'entreprise a laissé entendreque l'on pouvait s'attendre à ce que de nouveaux ordinateurs portables Google soient annoncés dès cette année.

Version originale : Nick Bastone/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Il est impossible de supprimer Google de sa vie, des milliers d'utilisateurs de Reddit ont essayé mais sans succès

VIDEO: Pourquoi les numéros de téléphone commencent toujours par 555 dans les séries et films américains