Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Google affirme que moins de 0,1% des utilisateurs de Gmail ont été ciblés par le virus transmis par Google Doc

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Google affirme que moins de 0,1% des utilisateurs de Gmail ont été ciblés par le virus transmis par Google Doc
© Business Insider US

Un méchant virus circule en ce moment sur la toile, en se faisant passer pour un lien Google Doc, provenant peut-être de quelqu'un que vous connaissez.

Pour vous protéger, n'ouvrez pas de liens Google Doc que vous n'êtes pas censés recevoir. Ces liens sont souvent envoyés par des gens que vous connaissez.

Voici un exemple de ce que le journaliste tech de Business Insider US a reçu hier après-midi. Plusieurs de ses collègues ont reçu des emails du même genre.

Business Insider US

Apparemment, en cliquant sur "Ouvrir dans Docs" le lien, cela enverrait un email similaire à tous vos contacts, selon un journaliste de BuzzFeed.

Ce virus semble assez sophistiqué.

"Nous avons pris des mesures pour protéger les utilisateurs contre cet email qui se fait passer pour Google Docs, et avons désactivé les comptes incriminés", a dit à Business Insider US un porte-parole de Google.

"Nous avons supprimé les fausses pages, ajouté de nouvelles mises à jour via Safe Browsing (un service fourni gratuitement par Google pour sécuriser la navigation) et notre équipe chargée de contrôler les abus travaille sur un moyen d'empêcher que ce genre d'incidents arrive encore une fois. Nous encourageons les utilisateurs de nous signaler les emails de phishing dans Gmail."

Le virus a finalement touché moins de 0,1% des utilisateurs de Gmail, a affirmé un porte-parole de Google à Business Insider US jeudi. Gmail compte au moins 1 milliard d'utilisateurs actifs par mois, ce qui suppose que le virus aurait pu toucher environ 1 million d'utilisateurs.

En attendant, si l'expéditeur de l'email est quelqu'un que vous connaissez, assurez-vous que cette personne a bien partagé un Google Doc avec vous, avant de cliquer sur le lien.

Version originale: Kif Leswing/Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :