Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Google est poursuivi en justice pour avoir tracé les utilisateurs en navigation privée

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Google est poursuivi en justice pour avoir tracé les utilisateurs en navigation privée
Le PDG de Google, Sundar Pichai. © Stephanie Keith/Getty Images

Google a fait l'objet d'une action collective en justice en Californie mardi 2 juin : l'entreprise est accusée d'avoir continué de tracer l'activité Internet des utilisateurs du navigateur Chrome même lorsqu'ils étaient en navigation privée, en mode "Incognito". Lorsque vous ouvrez une fenêtre de navigation privée sur Google Chrome en mode "Incognito", le programme ne sauvegarde pas votre historique de recherche, mais les données d'analyse sont quand même envoyées aux sites web que vous visitez via Google Analytics et Google Ad Manager.

Lorsque vous ouvrez une fenêtre en navigation privée, le navigateur vous indique que vos données peuvent encore être visibles pour les "sites web que vous visitez", "votre employeur ou votre établissement scolaire" et "votre fournisseur d'accès Internet". Voici à quoi cela ressemble lorsque vous ouvrez un onglet :

Cette page apparaît quand on ouvre une fenêtre en mode incognito sur Google Chrome. Google

L'action en justice a été engagée par le cabinet d'avocats Boies Schiller & Flexner, et demande un minimum de 5 milliards de dollars de dommages et intérêts au motif que la présentation par Google du mode incognito sur Chrome "trompe intentionnellement les consommateurs".

Google affirme être honnête avec ses utilisateurs sur le fait que leurs données de navigation privée pourraient être envoyées à des tiers. "Nous contestons fermement ces affirmations et nous nous défendrons vigoureusement contre elles", a déclaré un porte-parole de Google à Business Insider US.

"Le mode Incognito dans Chrome vous donne le choix de naviguer sur Internet sans que votre activité soit enregistrée sur votre navigateur ou votre appareil. Comme nous l'indiquons clairement à chaque fois que vous ouvrez un nouvel onglet incognito, les sites web peuvent être en mesure de collecter des informations sur votre activité de navigation pendant votre session", a-t-il ajouté.

L'action en justice est actuellement menée par trois plaignants et vise à obtenir un minimum de 5 000 dollars par plaignant (environ 4 400 euros).

Version originale : Isobel Asher Hamilton/Business Insider.

A lire aussi — Comment Google met en avant certains services de vidéo à la demande dans ses résultats lorsque vous cherchez un film ou une série

Découvrir plus d'articles sur :