Google aura recours à l'IA et au machine learning pour mieux détecter et supprimer les contenus haineux sur YouTube

Matt Brittin, Google

Matt Brittin, président Google pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique. Flickr.com/Jarle Naustvik

Matt Brittin, président de Google pour l'Europe, s'est excusé hier auprès de ses annonceurs et partenaires au Royaume-Uni, qui ont récemment eu la très mauvaise surprise de voir leurs publicités accolées à des vidéos aux contenus haineux sur YouTube.

Les marques britanniques Marks & Spencer, Sainsbury's ou encore HSBC avaient ainsi suspendu la diffusion de leurs spots publicitaires sur la plateforme vidéo de Google la semaine dernière, a rapporté Bloomberg.

Après les excuses d'hier, Google a annoncé ce mardi 21 mars 2017 deux mesures principales pour mieux détecter et supprimer ces vidéos aux contenus homophobes ou antisémites, a déclaré Philipp Schindler, directeur commercial de Google.

  • le recrutement "d'un nombre important de personnes"
  • et le développement "de nouveaux outils grâce à nos dernières avancées dans l'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique."

Par ailleurs, Google a annoncé que l'équipe de YouTube cherchait à modifier ses directives actuelles sur le contenu autorisé sur sa plateforme et donner plus de visibilité aux annonceurs pour qu'ils puissent voir où leurs publicités apparaissent.

Dans un premier temps, Google avait pourtant déclaré qu'il était impossible de contrôler les 400 heures de vidéos diffusées chaque minute sur sa plateforme YouTube.

Le Royaume-Uni constitue le premier marché de Google en dehors des Etats-Unis. En 2016, il a représenté un chiffre d'affaires de 7,8 milliards de dollars (7,3 milliards d'euros), principalement généré par la publicité, soit presque 9% du chiffre d'affaires global du géant américain de la tech.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le spécialiste de la pub vidéo en ligne Teads est racheté pour 285 M€ par le groupe de Patrick Drahi

VIDEO: Ces lunettes de soleil connectées vous permettent d'écouter de la musique, sans écouteurs

  1. Merci pour la nouvelle information

Laisser un commentaire