Voilà plusieurs années que Google donne la possibilité d'explorer différents objets dans l'espace — cependant, cette expérience était cantonnée à Google Earth, la carte interactive du moteur de recherche.

Cette semaine, la société a annoncé que de plus lointaines destinations pouvaient maintenant être explorées directement sur le support web, en tant que nouvelle fonctionnalité de Google Maps, "Planets".

Un nom qui omet toutefois la possibilité de visiter non pas seulement des planètes, mais aussi d'autres objets stellaires comme des lunes, mais aussi des planètes-naines et même la Station spatiale internationale (ISS).

Comme il n'y a pas de champ de recherche, avec "Planets", il n'est pas évident de retrouver les lieux d'atterrissages des missions Apollo sur la Lune, par exemple. La carte restreint également le degré de rotation et de zoom, plus particulièrement au niveau des pôles.

Malgré cela, c'est une fonctionnalité plutôt amusante — qui vous donnera une nouvelle vision du système solaire.

Voici les six destinations extraterrestres que nous vous conseillons de visiter depuis Google Maps.

L'ISS

Google Maps commence par vous faire visiter le module Cupola, qui vous offre une vue sur la Terre depuis ses multiples fenêtres. Prenez le temps de faire un tour et cliquez sur le Node 3: la capsule du célèbre compartiment de déchets et d'hygiène de la NASA (une toilette).

Près des toilettes, le relativement récent système de récupération des eaux

Ce système collecte tous les fluides des astronautes; urine, sueur, souffle, qu'il recycle à 93% en eau potable

Plus bas, vous pouvez aussi jeter un œil aux scaphandres de la station

Notre Lune

Elle recouvre des plusieurs images de haute résolution récupérées par la NASA, ESA et d'autres sources sur des images de plus faible résolution, ce qui la rend visible sur d'autres mondes de Google Maps.

Si vous savez où regarder, vous pouvez même retrouver des lieux d'atterrissage, comme celui d'Apollo 15.

Mars

Parsemée de volcans, de grands canyons et de sondes robotiques, la planète rouge est l'une des planètes les plus amusantes à explorer depuis Google Maps.

Des vingtaines d'années d'images de qualité et d'autres données prises par les satellites, incluant des informations sur l'altitude vous permettent de vous faire une idée de ce que c'est que de voyager à travers les canyons martiens.

Les canyons sont les plus profonds du système solaire. Et si Elon Musk, DG de SpaceX y parvient, il est possible qu'un jour nous soyons capables de l'explorer pour de vrai.

Encelade

Cette sphère de glace qui gravite autour de Saturne paraît petite, mais c'est l'une des destinations les plus exaltantes dans le système solaire à l'heure actuelle.

La Nasa a photographié à plusieurs reprises et survolé ces rainures aquatiques présentes au pôle Sud d'Encelade

La présence d'eau salée et la température thermique de l'astre indiquent que cette lune de Saturne possède un vaste océan souterrain qui pourrait éventuellement abriter de la vie extraterrestre.

Ceres

Cette planète-naine est l'objet le plus gros de la ceinture principale d'astéroïdes (mais vous n'en avez probablement jamais entendu parler), et devait être une destination excitante pour la mission Dawn de la NASA.

Ceres présente des aspects plutôt intrigants, comme ces points blancs au niveau du cratère Occator.

Les chercheurs avancent l'hypothèse de sels laissés par la fonte des glaces. Notons également la présence de cette espèce de pyramide qui peut laisser perplexe.

Pluton

Jusqu'en juillet 2015, personne ne savait exactement à quoi ressemblait Pluton. Mais la mission New Horizons a permis de pallier ces lacunes à vitesse grand V — découvrant notamment que ce globe froid et lointain abritait un océan souterrain.

Google Maps n'a pas de données d'élévation pour les chaînes de montagne de Pluton, mais les clichés en 2D sont saisissants et agréables à regarder.

De l'autre côté du monde se trouve un vaste univers encore flou — et qui n'attend que d'être découvert par les nouvelles missions spatiales.

Version originale: Dave Mosher/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Thomas Pesquet estime que l’eau est la prochaine ressource pour laquelle on se battra dans l’espace — voici pourquoi

VIDEO: On a testé Moovin', le nouveau dispositif de voitures électriques en libre service de Renault, qui remplace Autolib