Google Maps va bientôt vous proposer de combiner train, VTC, covoiturage et vélos pour vous déplacer

La nouvelle fonctionnalité de Google Maps sera déployée dans 30 pays dans les prochaines semaines, sur iPOS et Android. Google Maps

Google Maps fait un pas de plus pour tenter de devenir l'application indispensable pour vous déplacer en temps réel, en vous proposant en un clic toutes les options disponibles. Dans un billet posté sur le blog de Google, Vishal Dutta, product manager de Google Maps, a annoncé le lancement d'une nouvelle fonctionnalité pour vous permettre de combiner différents moyens de transport, de porte à porte. Jusque-là, voiture, transport public, VTC, covoiturage, vélo ou marché à pied étaient séparés. Désormais, Google pourra vous composer un itinéraire combinant les différents moyens pour se déplacer.

Concrètement, quand vous entrerez votre trajet dans Google Maps, l'application va inclure dans l'onglet "transit" — où sont affichés les résultats pour les transports publics— des modes transports mixtes, avec comme suggestions d'utiliser le vélo, commander un VTC ou faire du covoiturage, avec le prix, l'attente, les embouteillages mais aussi le temps de trajet et les routes dédiées aux vélos par exemple. Google Maps pourra ainsi vous recommander de rejoindre un arrêt de bus en vélo pour gagner du temps sur une partie du trajet ou de le finir en Uber ou Bolt. 

A lire aussi — 9 innovations de startups européennes qui pourraient changer la manière de vous déplacer

"Aujourd'hui, nous facilitons le mix des itinéraires de transport en commun avec les options de vélo et de covoiturage afin que vous puissiez parcourir facilement le premier ou le dernier kilomètre", écrit Vishal Dutta dans le billet. Ces itinéraires en transport en commun jumelées au vélo et au covoiturage commenceront à être déployés dans les semaines à venir sur Android et iOS, dans 30 pays à travers le monde. Contacté, Google France nous indique que "la fonctionnalité est disponible en France mais uniquement pour le vélo pour le moment. La disponibilité se fera progressivement dans les prochains jours." En faisant le test ce matin sur plusieurs trajets en France, Business Insider France a pu constater que ce service n'était pas encore complètement efficient.

Devenir la plateforme multimodale de transport face à Uber ou la SNCF

Fin juin, l'entreprise a annoncé que son service Google Maps allait désormais afficher des prédictions de remplissage des trains et des bus lorsque vous consulterez un trajet en transports en commun dans l'appli. Vous pouvez ainsi savoir si vous avez la possibilité de voyager assis, ou si vous devrez vous serrer contre vos voisins pendant le trajet. Ces deux récentes initiatives confirment l'accélération de Google dans la bataille pour devenir la plateforme multimodale de transport, une bataille que que se livrent Uber, Citymapper, Bolt et d'autres. A terme, vous pourriez choisir de vous déplacer en fonction du prix, de la vitesse, de l'empreinte écologique, etc.

C'est la pertinence des algorithmes qui fera la différence entre une appli et une autre. Autant dire que vu ses ressources et les données qu'il possède, Google est bien placé quand bien même il n'est pas opérateur de transport. Mais le jeu en vaut la chandelle : en tant qu'intermédiaire, une plateforme unique pourrait récupérer des données et même des commissions sur le paiement si l'acte d'achat/de location reste dans sa propre application.

Uber a ainsi lancé Jump à Paris, ses vélos et trottinettes électriques à réserver directement depuis son app. La SNCF s'est aussi lancé sur ce créneau avec "L'Assistant SNCF" qui souhaite devenir le magasin et l'outil unique pour se déplacer en France.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Uber dévoile les premières images de la cabine de son taxi volant

VIDEO: Ce mini yacht coûte plus de 113.000€ et ressemble à vaisseau spatial