Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Google se paie Apple et Microsoft dans la nouvelle publicité pour son Chromebook

Google se paie Apple et Microsoft dans la nouvelle publicité pour son Chromebook
© YouTube/Google
  • Google s'en prend à Apple et Microsoft dans la nouvelle publicité pour son Chromebook.
  • Pour montrer sa confiance en son Chromebook, la société se moque du temps de chargement et des messages d'erreur de ses rivaux.
  • Les ventes de Chromebook ont augmenté de 70% en 2017, d'après Google.

Google commence la promotion de son nouveau Chromebook — et il n'a pas pu s'empêcher d'envoyer une pique à Apple et Microsoft.

Pour montrer sa confiance en son Chromebook, qui reste un petit nouveau sur le marché de l'ordinateur personnel face aux décennies de domination d'Apple et Microsoft, Google s'en est pris à ses rivaux, sujets aux messages d'erreur.

La publicité, d'une durée d'une minute, se moque des curseurs de chargement d'Apple et Microsoft — la boule multicolore et le sablier — et demande au spectateur s'il en a marre des messages d'erreurs, le tout sur fond de musique classique.

YouTube/Google

La publicité bombarde ensuite l'écran avec des messages d'erreur tels que peuvent voir les utilisateurs de PC et de Mac, avant de montrer un plan sobre sur le Google Pixelbook et de mettre en avant ses fonctionnalités.

Il n'est pas rare pour les fabricants de produits tech de se moquer de leurs concurrents. Samsung a par exemple insulté les utilisateurs d'iPhone et l'encoche en haut de l'iPhone X lors d'une campagne en 2017.

Mais The Verge indique qu'il s'agit de la première fois que Google s'en prend "clairement" aux ordinateurs portables Windows et Mac. Les ventes de Chromebook ont augmenté de 70% en 2017, selon Google, alors que ses modèles d'ordinateurs portables sont populaires dans les écoles américaines.

Le succès des Chromebook est tel que, l'année dernière, il a été rapporté que Microsoft travaillait sur un produit similaire à ces ordinateurs portables très bon marché.

Voici la publicité en intégralité:

Version originale: Jake Kanter/Business Insider

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :