Publicité

Google veut déployer un ordinateur quantique pour 2029

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Google veut déployer un ordinateur quantique pour 2029
Le géant du web avait déjà réussi un premier calcul grâce à son ordinateur quantique il y a un an © Google
Publicité

Google aimerait être à l'origine du premier ordinateur quantique réellement utile. Sur le blog dédié aux chercheurs du groupe, Erik Lucero, ingénieur en chef dans le groupe spécialisé dans cette technologie, explique que le géant de la tech va investir dans le quantique pour trouver de nouvelles solutions en matière de santé et d'énergie durable.

Google annonce notamment ouvrir un campus dédié au développement de l'ordinateur du futur, comprenant les premières installations de fabrication de puces de processeur quantique. Le groupe prévoit que l'appareil soit opérationnel pour 2029. "Cela pourrait nous aider à concevoir de meilleures batteries, à créer des engrais plus économes en carbone ou à développer des médicaments plus ciblés, car un ordinateur quantique pourrait effectuer des simulations avant des investissements massifs", précise Erik Lucero.

À lire aussi — Tout ce qu'il faut retenir des grandes innovations de Google après sa keynote

Un traitement de données un million de fois plus rapide

Un ordinateur quantique fait appel à des techniques de calcul totalement différentes de celles habituellement connues puisqu'il se base sur des propriétés quantiques de la matière. Concrètement, il ne réalise pas un calcul de manière séquentielle – une tâche à la fois – comme un appareil classique, mais considère toutes les hypothèses en même temps. Par conséquent, il est capable de traiter des données en un temps record : des dizaines et des dizaines de millions de fois plus vite qu’un ordinateur traditionnel.

Cette déclaration intervient un an et demi après que Google a affirmé avoir atteint la suprématie quantique, une étape importante où un ordinateur quantique a effectué un calcul qui serait impossible pour un ordinateur classique traditionnel. La firme de Mountain View indiquait que son appareil quantique a été capable d'effectuer en 200 secondes un calcul qui aurait pris 10 000 ans ou plus sur un superordinateur traditionnel. Mais les concurrents qui s'efforcent de construire leurs propres machines mettent en doute les progrès annoncés par Google. IBM a fait valoir qu'un superordinateur traditionnel pourrait en réalité effectuer cette tâche en 2 jours et demi, et non 10 000 ans.

À lire aussi — Dons financiers, outil de prise de rendez-vous... Google veut aider la population à se vacciner

Découvrir plus d'articles sur :