Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le gouvernement américain semble s'attaquer à Tesla après que le constructeur se soit vanté de la sécurité de sa Model 3

Le gouvernement américain semble s'attaquer à Tesla après que le constructeur se soit vanté de la sécurité de sa Model 3
© Reuters/Joe Skipper
  • La National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) déclaré mardi 9 octobre dans un communiqué qu'elle n'évaluait pas la sécurité des véhicules au-delà de son système de classement par étoiles.
  • La déclaration semble répondre à l'affirmation de Tesla selon laquelle sa berline Modèle 3 confère à ses occupants une probabilité moins élevée de subir une blessure grave dans un accident que tout autre véhicule testé par l'agence.
  • Un porte-parole de Tesla a renvoyé Business Insider vers des données de la NHTSA qui semblaient corroborer cette affirmation.
  • Interrogée sur les affirmations de Tesla sur les probabilités de blessures, la NHTSA a renvoyé Business Insider vers sa déclaration.

La National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), l'agence fédérale américaine en charge de la sécurité routière, a déclaré mardi 9 octobre dans un communiqué qu'elle n'évaluait pas la sécurité des véhicules au-delà de son système de classement par étoiles — une réponse apparente à l'affirmation de Tesla selon laquelle sa berline Model 3 offre aux occupants une probabilité plus faible de subir des blessures graves en un accident que tout autre véhicule testé par l'agence gouvernementale.

"La cote de sécurité 5 étoiles est la cote de sécurité la plus élevée qu'un véhicule puisse atteindre. La NHTSA ne distingue pas les performances de sécurité au-delà de cette cote. Il n'y a donc pas de véhicule 'le plus sûr' parmi tous les véhicules obtenant une cote 5 étoiles", explique l'agence.

Un représentant de Tesla a dirigé Business Insider vers un site web gouvernemental avec un tableur contenant des données des crash-tests NHTSA. (Vous pouvez trouver ce document ici)

Le tableur répertorie les probabilités de blessures pour différents scénarios de collision associés aux modèles de véhicules datés de 2018 et un "score de sécurité du véhicule" cumulé pour chaque véhicule (la probabilité de blessures combinée pour chaque scénario de collision divisée par 15%), que la NHTSA appelle son "risque de blessure de base" dans une édition 2008 du Registre fédéral des États-Unis.

La Model 3 présente le "score de sécurité du véhicule" le plus bas de tous les véhicules figurant sur la feuille de calcul, ce qui signifie que la NHTSA a déterminé qu'il présentait le risque de blessure le plus faible dans ses différents scénarios de collision.

Lorsqu'on lui a demandé de commenter les affirmations de Tesla sur les probabilités de blessures, la NHTSA a dirigé Business Insider vers son communiqué.

Dans un message publié sur son site web, le constructeur automobile déclare que les occupants de la Model 3 avaient moins de 6% de chances de subir une blessure grave lors d'une collision. Le constructeur déclare également que sa berline Model S et son SUV Model X avaient respectivement les deuxième et troisième plus faibles coefficients de probabilité de blessures de tous les véhicules testés par la NHTSA.

En septembre, l'agence a attribué à la Model 3 un score de sécurité globale de cinq étoiles. La Model 3 a reçu cinq étoiles dans les catégories collision frontale, collision latérale et retournement, ainsi que certaines de ses fonctionnalités d'assistance au conducteur — alerte de collision avant, alerte de sortie de voie, freinage imminent en cas de collision et assistance au freinage dynamique.

Les Model S et Model X ont également reçu cinq étoiles de sécurité de la part de l’agence.

Version originale: Mark Matousek/Business Insider

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :