La grande distribution joue aux poupées russes et installe des magasins dans des magasins

Extrait du film "The Watch". YouTube/Roobla

On les appelle des "shop-in-shop" ou des "corners" en fonction de leur organisation. Il s'agit d'espaces dédiés dans une enseigne à une autre enseigne.

Dans cet esprit, Carrefour inaugure ce mardi 20 novembre ses deux premiers espaces Darty dans ses hypermarchés de La Ville du Bois dans l'Essonne et de Limoges en Haute-Vienne.  

A Limoges Boisseuil, l'espace Darty doit s'étendre sur 700 mètres carrés, tandis qu'à La Ville du Bois, 1000 mètres carrés lui sont dévolus.

Dans les deux cas, ce sont des salariés de Carrefour qui opèreront, habillés aux couleurs de Darty. Ils ont reçu une formation de quatre semaine pour conseiller les produits et les services Darty et assurer les encaissements. 

Dans le détail, il est prévu que les produits soient commandés chez Darty et que les clients aient accès à l'ensemble des services Darty: contrat de confiance, service après vente, livraison. Le chiffre d'affaires en revanche revient à Carrefour qui versera une redevance d'environ 1% des ventes selon les informations du magazine Linéaire.

Le modèle retenu ici est celui d'une franchise concédée par Darty à Carrefour qui permet à ce dernier de mettre à profit une partie des espaces non rentable de ses hypermarchés, ceux dédiés aux produits non-alimentaires qui accusent des pertes depuis plusieurs années, victimes de la concurrence du e-commerce et des distributeurs spécialisés.

De la tech au café

Ces rayons dédiés à l'électroménager, la photo, le ciné et le son, appelés "EPCS" dans le jargon du secteur, sont au coeur des repositionnements stratégiques des grandes enseignes. Depuis un an, le groupe Casino déploie ainsi des corners Cdiscount (dont il est propriétaire) dans ses hypermarchés Géant Casino.

Dans un autre secteur, un espace Go Sport a été installé dans un Géant Casino de Chalon-sur-Saône en Saône-et-Loire, permettant aux deux enseignes de profiter l'une et l'autre de leur trafic respectif. 

Au BHV, c'est un concurrent de Darty qui s'est fait de la place. Des espaces "Boulanger Le Comptoir" ont ainsi poussé au BHV Marais et au BHV de Parly 2 proposant des gammes de produits connectés, smartphones, enceintes et d'équipement de la maison, petit et gros électroménagers. 

Darty de son côté s'invite même chez son allié Fnac avec des corners mettant en avant une sélection de ses produits, comme à la Fnac Reims Thillois.

Au delà des produits "EPCS", ce type d'alliance revient également pour des points de restauration. On retrouve ainsi des Columbus Café&co dans certaines Fnac à Lyon Bellecour ou encore à Bordeaux ainsi que dans des supermarchés, comme l'Intermarché d'Issy-les-Moulineaux.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Picard s'étoffe à Tokyo — voici comment le Français a séduit les Japonais avec ses surgelés

VIDEO: Voici pourquoi les millennials adorent Gucci