C'est finalement Apple qui est devenu, jeudi 2 août 2018, la première entreprise tech américaine à avoir franchi le seuil des 1000 milliards de dollars de capitalisation boursière, devançant Amazon, qui était également dans la même course. 

Il y a dix ans, peu de gens auraient parié qu'Apple parviendrait à franchir ce cap.

En 2008, année de la crise financière, la capitalisation boursière de l'entreprise tech fondée dans un garage à Los Altos en 1976 était de seulement 76 milliards de dollars. Elle a été multipliée par 13 en 10 ans, comme le montre le graphique de Statista ci-dessous. 

Entre-temps, l'iPhone a été lancé. Et ce fut un succès impressionnant. En 10 ans, 1,4 milliard d'iPhones ont été écoulés.

En franchissant la barre des 1000 milliards de dollars de capitalisation boursière, la marque à la pomme envoie un signal fort à Wall Street, a souligné à l'AFP Howard Silverblatt, spécialiste des indices pour S&P Dow Jones Indices: 

"La barre des 1000 milliards est surtout psychologique en envoyant au marché un message de croissance et d'importance".

Car 1000 milliards de dollars, c'est en fait près de la moitié des richesses annuelles produites par la France. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: Voici les meilleures nouvelles fonctionnalités prévues dans iOS 12

VIDEO: Pourquoi dit-on 'Black Friday'?