Après la crise de 2008, le secteur de la finance a été bouleversé par la création de startups. Elles ont fait la démonstration que la technologie pouvait changer les services financiers — du prêt en ligne à la technologie de trading à haute fréquence ou la prochaine génération de logiciel de notation de crédit. 

Agiles, flexibles, elles ont donné aux gens la possibilité de concevoir différemment leur rapport aux banques, à la gestion de leur argent ou aux moyens de paiement.

Nous sommes aujourd'hui entrés dans une nouvelle phase: la fintech n'est pas à part de la finance mais elle est complètement intégrée, avec non seulement le marché B to C mais aussi le B to B, qui comprend des services dédiées aux professionnels de la finance.

Des startups sont rachetées par des grands groupes quand certaines sont désormais valorisées plus de 1 milliard de dollars au fur et à mesure d'énormes levées de fonds.

Comme le montre ce graphique de Statista, le nombre et le montant de levées de fonds concernant la fintech en cinq ans n'a eu cesse de grimper, passant de 3,8 milliards de dollars levées sur toute l'année 2013 à plus de 26 milliards de dollars sur le seul premier trimestre de 2018.

GRAPHIQUE DU JOUR: De plus en plus d'argent afflue vers la fintech

Statista


Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le DG de Paypal dit qu'il a 3 Mds$ à dépenser chaque année dans des rachats alors que la disparition des cartes bancaires approche

VIDEO: Les scooters électriques en libre-service de Bosch arrivent cet été à Paris — on en a testé un pour vous